Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Jeudi 16 septembre

Commentaire de l’Évangile du jour: « Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour » (Lc 7, 36-50)

C’est sans doute la question fondamentale qu’il faut nous poser aujourd’hui en lisant et méditant cette magnifique page de l’évangile…

Oui qui est donc ce Jésus qui se laisse déranger en plein repas et qui ose regarder la vie des gens avec un œil compatissant.

Qui est ce Jésus qui se laisse attendrir par les ‘manigances’ d’une femme de ‘mauvaise vie’ ? Bien plus qu’un prophète, il est Dieu lui-même ! voilà la vraie réponse que nous pouvons faire au sujet de Cet Homme. Dieu n’est-il pas le Tout Puissant d’Amour ?

Son attitude toute entière est pleine de bienveillance et de bonté, parce qu’il ose poser sur chacun de nous, un regard d’amour, comme pour cette femme de l’évangile qui nous ressemble tellement.

Qui est cet homme, qui est-il vraiment ce Jésus ? Il est de ceux dont on peut dire qu’il est la bonté même, la bonté en action ! Mais bien plus que cela, il est avant tout le signe d’un Dieu qui nous rejoint, qui chemine à nos côtés, qui nous comprend, qui ose détourner son regard sur nous, pour nous entrainer dans son propre amour.

Car ne nous y trompons pas, Jésus dans cette cène d’évangile n’est pas avant tout le ’tout gentil’ qui passe l’éponge ou qui fait semblant de ne rien avoir vu des travers de cette femme, mais il est Celui qui révèle Dieu dans sa grandeur d’âme et dans sa personnalité propre… il est celui qui transcende Dieu pour que nous même nous vivions de cette transcendance et de cet élan.

Tout au long de cette journée demandons au Seigneur d’avoir l’audace de tout faire pour qu’il ose détourner son regard d’amour sur nous aussi !

A nous d’être imaginatifs pour en faire l’expérience.

                                                                                 Père Jean-Marc ALTENDORFF+