Vendredi 22 janvier

Evangile du jour : « Être avec Lui pour être envoyé » (Mc 3, 13-19)

Voilà sans doute le double mouvement que nous pouvons constater aujourd’hui… un mouvement constitutif de notre vocation et de notre vie de foi.

A la lecture de l’évangile de ce jour, nous constatons de façon un peu basique que nous passons de cinq à douze ! Au-delà du chiffre en expansion, puisqu’il est plus que doublé, et de la symbolique du chiffre douze qui n’a rien du hasard, c’est bien le mouvement d’appel et d’envoi qui doit retenir toute notre attention.

Ce mouvement si constitutif de toute vie chrétienne authentique, sa définition parfaite, son témoignage aussi !

Être appelé pour être envoyé ! Avons-nous conscience qu’aujourd’hui encore, chaque jour même, Jésus ne cesse de réitérer cette scène d’évangile. Dans le quotidien de nos jours, il nous appel et nous envoie, pour être au milieu du monde signe de sa présence.

L’envoi des Douze n’est pas seulement celui des apôtres. Les 12 tribus d’Israël signifiant donc toute l’Église, l’ensemble du peuple de Dieu don chacun fait partie. A travers les Douze, c’est donc bien toute l’Église que Jésus envoie en mission. Et l’Église c’est nous ! Oui, Nous sommes tous appelés et envoyés… Et même si la tentation est parfois grande de nous « carapater »… de dire je ne suis pas capable, ou je ne suis pas assez cultivé… ou bien de laisser monter en nous une certaine peur qui peut nous paralyser.

Dans notre monde crucifié par la souffrance, la maladie, la violence et la pauvreté, notre mission baptismale qui doit se faire annonce et témoignage d’un Dieu qui aime, est plus que jamais nécessaire. Ne sommes-nous pas envoyés pour « rendre raison de l’espérance qui est en nous ? » (1P 3,15)

Témoigner, prêcher ce n’est pas seulement faire de beaux discours avec effets de manche et envolées littéraires… c’est aussi et avant tout de l’ordre d’un état d’esprit, d’une attitude, d’un comportement. Témoigner c’est adopter une règle de vie qui suscite l’interrogation et oriente ceux que nous côtoyons vers ce Dieu qui nous habite et que nous voulons faire découvrir au monde. Le Christ nous invite tous à aller à la rencontre des autres : Il nous demande de nous bouger pour porter au monde la joie de l’Évangile…jusqu’aux périphéries !

Est-ce que je vis une foi forte, sereine, joyeuse, ou bien est-ce que je présente l’image d’une vie chrétienne affaiblie, déformée par des adaptations de facilité ? Alors aujourd’hui écouterons-nous sa Parole ? Allons-nous nous bouger ? Être appelé, c’est certain ! c’est toute l’œuvre de Dieu, son ADN et son identité profonde.  Mais se laisser envoyer ?

Père Jean Marc ALTENDORFF+