Lundi 11 janvier

Evangile du jour : “Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle”

Jean le Baptiste emprisonné, sa mission d’ouvrir la voie s’achève et l’espoir d’une nouveauté soudainement disparaît. Alors bien vite, le vide est rempli par Jésus qui paraît, proclame avec autorité et commence sa prédication depuis la Galilée pour appeler tout le peuple juif à la conversion d’un monde neuf.

« Les temps sont accomplis » alors je touche au but comme un bateau arrive au port. « Le règne de Dieu est tout proche », il m’appartient de l’accueillir. « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » croire que cette Nouvelle est bonne, c’est croire que Dieu est amour et pardon pour tous.

Cette proclamation est tout actuelle. Or, que vois-je de ce monde, et en moi : violence, fureurs, folies, épidémies, calamités, répartitions inéquitables, tyrannies nombreuses, surmenage, attentats, guerres, ravages dans ma vie… De quoi sombrer dans la tristesse ! La nature de l’annonce de Jésus, un tout autre règne, est là, présent dans ma vie et dans nos sociétés, le Règne de Dieu est fait de Paix, de Justice et d’Amour. Croire dans cette Bonne Nouvelle et me laissez faire par le Christ pour me changer, me transformer, pour faire rayonner la joie et mettre en œuvre l’empathie, la compassion, l’indulgence, la bienveillance, la bienfaisance, prendre soins des autres, sans juger, sans morale, s’émerveiller et rendre heureux mon prochain, faire vivre la radicalité de l’Amour.

Dans le mouvement, passant au bord du lac de capharnaüm, Jésus lance cette injonction à quatre pêcheurs « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes », Elle ne les déborde pas, et aussitôt, ils laissent leur moyen de subsistance pour une aspiration plus grande à laquelle ils répondent avec appétence pour devenir ses témoins.

Nos assemblées dominicales sont les lieux où le Règne de Dieu est accueilli. Comment ne pas sortir pour porter cette Bonne Nouvelle à tant de gens qui l’attendent ?

Alain De Vos