Vendredi 8 janvier

Évangile du jourEt si la foi était avant tout une histoire de rencontre ?

L’évangile d’aujourd’hui nous place au cœur d’une rencontre improbable sur fond de situation de grande fragilité. Et nous découvrons qu’avec Jésus, rien, ni même jamais rien n’est sans issue.

Vous connaissez tous l’adage : « A tout problème une solution ! » C’est visiblement ce qui se passe pour cet homme confronté à la lèpre. Cette maladie considérée comme synonyme de mort. Et la solution lui vient directement de sa rencontre avec Jésus, ce Jésus qui est foi en acte.

Rencontre improbable d’un malade et d’un bien portant…d’un exclu et d’un rassembleur ! Rencontre de l’humanité pécheresse et du Dieu sauveur… de l’humain et du divin. Rencontre improbable comme il y a tant de fois dans les évangiles.

Ce genre de rencontre qui marque une vie parce qu’elle redonne vie tout simplement. Oui, Il est comme çà notre Dieu ! Celui de la rencontre qui change tout ! Alors on peut facilement comprendre que cet homme attirait, et qu’il faisait parler. On comprend aussi qu’on se pressait pour l’entendre.

Finalement la vraie question pour l’aujourd’hui de nos vies, c’est de nous demander si nous faisons, nous aussi partie de cette foule en attente ; Est-ce que nous nous pressons pour l’entendre et le rencontrer vraiment ? Avons-nous toujours besoin du Christ ? Non pas seulement pour soigner mes « petits bobos intérieurs », mais pour en faire ce compagnon de route qui viens sans cesse souffler au creux de mon oreille ses paroles de vie, et me prendre par la main pour me conduire vers son ailleurs…

Et si la foi était une rencontre qui touche ?

Père Jean Marc ALTENDORFF+