Mercredi 6 janvier

Lecture du jour : « Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous » (1 Jn 4, 11-18)

Amour, mot ô combien utilisé et souvent dévoyé. Saint-Jean nous rappelle son pouvoir et ce qu’il devrait être : « Puisque Dieu nous a tellement aimé, nous devons nous aussi nous aimer les uns les autres. »

Au chapitre 13, versets 34-35, Jean précise la pensée de Jésus : « Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. A ceci, tous reconnaitront que sous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres »

Lorsqu’un docteur de la loi demande à Jésus pour l’embarrasser : « Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? », il lui dit : « tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit. C’est le plus grand et le premier commandement. Un second lui est égal : tu aimeras ton prochain comme toi-même. En ces deux commandements tient toute la Loi et les Prophètes ». (Mt 22, 35-40)

Nous y sommes, à nous d’appliquer même si ce n’est pas toujours facile. Le plus faible, le plus pauvre, le plus délaissé, le plus seul, le malade, le prisonnier, le migrant tous sont notre prochain et dans sa dernière encyclique « Fratelli Tutti », le Pape François nous rappelle dès l’introduction, l’importance de l’amour fraternel et de l’amour-charité (ch 3) exigeant une plus grande capacité à accueillir les autres. Jésus nous disait : « Tous vous êtes des frères. »

A nous de faire resplendir l’amour dans la vérité (Benoit XVI) et d’aimer même celui qui nous est désagréable, de prime abord plus difficile à aimer !

François Plantet