Méditation du jour : mercredi 20 mai

Evangile du jour : « l’Esprit de vérité vous guidera vers la vérité tout entière ! »

Pendant le court séjour de sa vie publique, Jésus n’a pas tout dit. Et bien que les évangiles soient un condensé de son enseignement ; Jésus a prévu de continuer à nous enseigner, non plus par la Parole, mais par son Esprit. Le Père nous a envoyé le Verbe, la Parole qui a pris chair de notre chair, Jésus, le Fils nous a donné son Esprit (Jn 19,30). Et cet Esprit, qui est Dieu au même titre que le Père et le Fils, continue à nous enseigner. L’Esprit-Saint assure aujourd’hui la présence de Dieu dans le monde. L’Esprit est là pour nous dire ce que le Fils ne nous a pas dit, et aussi pour nous faire comprendre ce que Jésus a dit. Voilà pourquoi il est désigné comme étant l’Esprit de Vérité. Car Il reflète la pensée du Père et prolonge la Parole du Fils. Le Père, la Parole (Jésus) et l’Esprit ne font qu’UN. Ils ont en partage un bien commun qu’Ils nous donnent à profusion. Cet Esprit est donné à l’Eglise qui est le Corps du Christ. Il parle aujourd’hui par l’Eglise, comme autrefois, il a parlé par les prophètes, comme nous l’enseigne le Credo. Ce même Esprit est donné aux évêques pour leurs permettre d’exercer les fonctions d’enseignement et de gouvernement, ainsi qu’aux ministres ordonnés que sont les prêtres, configurés au Christ Pasteur, et les diacres, configurés au Christ Serviteur. Et bien évidemment, à tout baptisé et confirmé pour être envoyé comme témoin dans le monde ; de la bonté, de la tendresse et de la miséricorde de Dieu. Témoin de l’Amour, tout simplement ! En n’oubliant jamais que lorsque nous prions, c’est l’Esprit qui parle à notre esprit, pour nous adresser au Père par le Fils. A quelques jours de la Pentecôte ; il est bon de nous remettre en mémoire, la récente déclaration de notre bien-aimé Pape François, avec ce sens de la formule qui le caractérise si bien : « Quand (dans l’Eglise) il y a de la rigidité, l’Esprit-Saint n’y est pas ! »  On ne saurait mieux dire…

Alors, frères et sœurs, laissons-nous conduire avec docilité par l’Esprit. Et qu’Il vienne sur chacun de nous, sur nos familles et sur le monde. Viens au Saint-Esprit du Seigneur, Dieu, Amour, Consolateur, viens habite notre cœur.

Serge, diacre