Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Servir, encore et toujours (ou plus que jamais) !

Fin juin, nous avons eu la chance de vivre au sein de notre communauté de paroisses l’ordination de Paul Van Doan.
Au cours de ce grand moment, l’évêque a posé la question à Paul, comme cela se fait pour chaque futur prêtre :
« Voulez-vous devenir prêtres, collaborateurs des évêques dans le sacerdoce, pour servir et guider sans relâche le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint ? »

Cette question, à laquelle j’ai pour ma part répondu il y a 20 ans, m’habite encore, et j’oserai dire de plus en plus.
Avec une interrogation : Comment servir et guider au mieux ce peuple auquel je suis envoyé comme pasteur, c’est-à-dire vous ? En bref, comment être à votre service et à celui de Dieu de la meilleure des manières ? J’essaye, avec mes modestes moyens, de répondre à cet appel.

Pour m’aider et vivre cette mission, j’ai la chance de ne pas être seul, mais de travailler en équipe avec des prêtres et un diacre. Mais aussi avec une équipe resserrée de
laïcs (l’ECP : Équipe de Coordination Pastorale), et de nombreuses personnes engagées chacune selon ses possibilités.
Si vous lisez ce message, il y a une chance sur deux que vous en fassiez partie : au sein de notre communauté, on dénombre plus de 250 personnes engagées, soit un paroissien sur deux environ.

Si notre communauté est dynamique et attractive, c’est parce que ce sens du service, le plus petit soit-il, est perceptible par les personnes qui frappent à la porte.
Certes, nous pourrions être encore plus nombreux, et certains des bénévoles, touchés par la maladie ou l’âge, rendent leur tablier. Sentez-vous venir l’appel que je vous lance ?
Si nous voulons, comme Église, continuer à rayonner, il nous faut renouveler les personnes, et développer encore ce réseau de serviteurs…
Il nous faut devenir toujours plus à l’image de Jésus qui lave les pieds de ses disciples, avec la vision du service global, et pas simplement de nos propres envies. Il nous faut devenir toujours plus une communauté, ou chacun s’engage pour le bien de son frère, de sa sœur, de ce membre inconnu qui vient nous rencontrer…

Mais avant tout, il nous faut apprendre à nous remercier pour ce que nous faisons. C’est à dire à voir l’engagement des uns et des autres, à leur signaler notre gratitude et à rendre grâce à Dieu pour ce service. Alors voilà, simplement, du fond du cœur, merci !

 

Stéphane Jourdain, curé