Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

La mission

Jésus pose cette question aux apôtres : « Pour vous qui suis-je ? » Et nous, comment sommes-nous prêts à répondre à cette question, à qui nous le demandera ? Le témoignage de Jésus dans nos vies constitue le message le plus audible dans notre mission d’évangélisation auprès de l’autre.

L’évangélisation est une mission chrétienne à laquelle l’Eglise appelle les baptisés à rendre témoignage de la Bonne Nouvelle et proposer à tous nos frères une Rencontre avec le Christ et pour guide l’Esprit-Saint.

Si l’évangélisation dépend des chrétiens, la conversion est seule le fruit de l’Esprit-Saint. En effet, l’évangélisation ne signifie pas convertir l’autre. Cet horizon constituerait alors une pression sur les épaules du chrétien ! Sainte Bernadette, face à l’incrédulité, disait : « Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire. »

Être chrétien ne fait pas de nous des modèles de vie, nous ne sommes pas parfaits. Un chrétien n’est rien d’autre qu’un pécheur sauvé par la miséricorde de Dieu et cela nous invite alors à porter le Salut qui nous est offert.

L’évangélisation prend deux formes, à savoir l’annonce explicite et implicite. La première consiste à déclarer verbalement la personne de Jésus Christ, mort, ressuscité et vivant dans son église. C’est le Kérygme. Elle se veut visible et audible, comme notre porte à porte. La seconde interpelle par des attitudes, un signe ; elle procède comme l’action du levain dans la pâte, invisible mais agissant. Elles se complètent, l’une exigeant de l’audace et l’autre de l’humilité.

Annoncer la personne de Jésus, c’est annoncer Dieu lui-même. C’est faire comprendre à son interlocuteur qu’il ne sera pas jugé dans ses interrogations, proposer une rencontre qui accueille et surprenne, aller en profondeur, dire la valeur que Dieu lui accorde, prendre au sérieux ses joies et ses peines. L’Evangélisation est le fruit de l’amour.

Quand partons-nous en mission ?

Alain De Vos

Partager