« Ce n’est qu’un au-revoir ! »

Dimanche 8 septembre, nous nous retrouverons en communauté de paroisses à l’église Sainte Jeanne d’Arc. J’avais annoncé à l’une d’entre vous qu’il s’agirait, entre autres, de ma messe de départ : « Ce n’est qu’un au-revoir ! », m’avait-elle répondu.

Même si Marie se fera discrète devant son Fils, en ce dimanche, le 8 septembre est aussi la fête de la Nativité de la Vierge : belle transition pour celui qui s’apprête à servir la paroisse « Notre-Dame » ! J’y serai installé comme curé la semaine suivante : 15 septembre, mémoire de Notre-Dame des Douleurs… j’espère que ce n’est pas de mauvais augure pour mes futures ouailles !

Le saint pape Jean XXIII disait que là où il mettait les pieds, il mettait aussi son cœur : il s’agit de ne pas avoir peur de nous lier sincèrement à ceux que nous servons, même si cet attachement rend toujours plus difficile le moment de l’au-revoir. C’est dans cet esprit que j’ai essayé de venir vers vous, au moment de ma nomination comme vicaire en 2011 ; c’est dans cet esprit que j’espère rejoindre les paroissiens de Notre-Dame. Même si notre ministère de prêtre nous fait passer régulièrement d’une communauté à une autre, aucune étape n’est jamais une parenthèse dans notre vie, et aucun d’entre vous ne peut jamais être qu’un quidam.

N’y voyez pas de corporatisme de mauvais aloi, si je rends grâce d’abord pour les curés qui m’ont accueilli et supporté : Bernard, qui a eu la délicate mission de me faire passer de la théorie à la pratique, du séminaire au terrain ; Stéphane qui a accepté ma présence en pointillés, ces trois dernières années, et qui m’a mis à contribution tout en respectant les exigences de mes autres missions. J’ai apprécié la vie fraternelle offerte par mes confrères.

Je rends grâce au Seigneur pour chacune et chacun d’entre vous, que nous ayons eu l’occasion de collaborer plus étroitement, ou que nous nous soyons simplement croisés lors des offices. Je ne vous ferai qu’un compliment, au moment de vous quitter : je souhaite à tout prêtre d’être un jour envoyé dans une communauté comme la vôtre !

De tout cœur merci et… au-revoir !

Jean-François Mertz

 

La messe de départ de l’abbé Jean-François Mertz sera célébrée le

dimanche 8 septembre à 10h30 en l’église de Sainte Jeanne d’Arc.

A l’issue de la célébration, un verre de l’amitié nous permettra de saluer Jean-François. Vos contributions salées ou sucrées seront les bienvenues pour ce partage fraternel.