L’Eucharistie

Eucharistie vient d’un mot grec qui signifie action de grâce. Elle porte différents noms qui expriment toute sa richesse : Repas du Seigneur, Fraction du Pain, Mémorial, Saint Sacrifice, Communion… Elle est la « source et le sommet de la vie chrétienne ». (Catéchisme de l’Eglise catholique)

Dans l’ancienne Alliance, le pain et le vin sont offerts en signe de reconnaissance au Dieu créateur. Puis, après l’Exode, lors du repas pascal, le peuple juif commémore sa libération de l’esclavage. Mais c’est Jésus qui est venu donner un sens nouveau et définitif à la bénédiction du pain et du vin en instituant l’Eucharistie, le soir du Jeudi Saint.

Au cours de la messe, il est fait mémoire de la Pâque du Christ, mort et ressuscité pour tout homme. Lorsque le prêtre prononce les paroles de consécration sur le pain et le vin, nous croyons vraiment que le pain et le Corps du Christ ne font qu’un, de même que le vin et son Sang ne font qu’un : le Christ est réellement présent.

Au cours de ce même repas, Jésus dit encore : « Faites ceci en mémoire de moi ». Jésus nous demande de faire mémoire de sa Passion et nous sommes invités à nous unir à Lui. Nous faisons vraiment corps avec le Christ présent dans le pain et le vin consacrés, et nous pouvons lui rendre grâce pour tous ses dons, pour sa vie donnée pour nous personnellement, en rémission de nos péchés.

Ainsi nous sommes invités à venir devant le Seigneur tels que nous sommes ; nous pouvons l’adorer, lui dire que nous l’aimons, nous laisser envahir par Son amour et Le laisser faire sa demeure en nous. L’Eucharistie, Pain de vie, est une véritable nourriture pour celui ou celle qui s’avance vers le Christ humblement et l’accueille de tout son être. Jésus n’a-t-il pas dit : « Ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson… Voici le pain descendu du ciel… celui qui mange ce pain vivra éternellement » (Jn 6,55 et sv.) ; c’est la vie même de Dieu que nous accueillons. Avançons donc avec confiance vers Celui qui se donne pour nous et qui est nourriture de vie éternelle !

Monique Catherinot