Défendre la vie naissante

« Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine »

Le psaume 33 de ce dimanche nous invite à mettre notre confiance en son amour. En ce jour de la fête des mères, chacun de nous est appelé à avoir cette attitude d’abandon et de confiance que chaque tout-petit a naturellement envers sa maman.

En 1995, à l’occasion de la sortie de l’encyclique « l’Évangile de la Vie », Saint Jean-Paul II, demandait que soit célébrée, tous les ans, une Journée Nationale pour la Vie. L’épiscopat français a choisi le jour de la fête des Mères, « pour nous inviter à réfléchir et à prier sur le don de la vie ».

Parfois, de futures mamans se trouvent en grande détresse morale, physique et matérielle. Il existe des structures concrètes pour aider ces femmes. Par exemple, Magnificat, une association offrant une maison d’accueil maternel près de Tours. Un encadrement est proposé à chacune, afin de l’aider à vivre au mieux sa grossesse ainsi que l’accueil de son enfant, et d’avoir un projet de vie. Une deuxième maison a été créée en 2016 à Laval.

La maison « Marthe et Marie » (contact) quant à elle, a ouvert en avril 2017 à Strasbourg sur le principe de colocations solidaires pour femmes enceintes en difficulté. Ce sont des appartements partagés avec des jeunes filles travaillant à proximité qui assurent une écoute et un soutien.

Souvent, nous déplorons la culture de mort dans notre société. Notre pape François, lors de son voyage en janvier au Pérou, nous rappelle : « Nos mères et nos grand-mères sont un rempart dans la vie de nos cités. Presque toujours silencieuses, elles font avancer la vie ».

Si vous souhaitez soutenir la Vie, vous pouvez faire un don auprès de nos bénévoles pour ces associations en sortant de l’église. Jésus a besoin de nos cœurs, de nos mains. « Et moi, Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » Mt 28,20

Marie-Béatrice THILLOUX