Annonces

ÉDITO

29 novembre 2020 – 1er Dimanche de l’Avent

« Veillez, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison » (Marc 13, 33-37)

Veillez !
Cela parait bien difficile.
Même les meilleurs n’y réussissent pas.
C’est bien à Pierre, Jacques et Jean que Jésus adressera ces paroles pleines de douleur :
«  Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller une heure avec moi. » (Matthieu 26, 40)
Alors, comment faire pour veiller ?
Tout d’abord, on veille en valorisant le moment présent.
Inutile de rêver d’un passé glorieux ou de s’effrayer devant un avenir noir ou cauchemardesque.
A chaque jour suffit sa peine.
Veiller, pour Jésus, consiste d’abord à vivre pleinement le moment présent !
Mais ce n’est pas tout.
Pour veiller, il faut se soutenir mutuellement.
A Gethsémani, les trois disciples dormaient.
Pour obéir à cet ordre de Jésus, l’Eglise a besoin de beaucoup de monde, y compris des plus humbles.
Elle a besoin de ces âmes inconnues, sachant que les successeurs des apôtres sont capables de dormir aussi profondément qu’au jardin des oliviers.
Et c’est parce qu’il y a de tels veilleurs que l’Eglise est encore là, 2000 ans plus tard.
Autrement dit, pour bien veiller, il faut aussi parfois réveiller les autres.
Nous avons tous besoin d’être réveillé de temps en temps.
C’est parfois rude. Mais c’est très bénéfique. Ça pique un peu, mais cela peut faire le plus grand bien aussi.
Nous croyons que le Christ est la personne la plus importante.
De qui d’autre devrions-nous parler aux autres, sinon de lui et de sa venue prochaine ?
Nous ne savons ni le jour, ni l’heure. Et beaucoup ne savent même pas qui est Jésus.
Aller les réveiller n’est sûrement ni agréable pour eux, ni simple pour nous, mais c’est un acte d’amour. De ce même amour qui s’incarne le jour de Noël pour notre Salut.
Oui, veiller c’est difficile.
Trois choses nous aident à ne pas nous endormir : se concentrer sur le moment présent, être plusieurs et se bouger pour les autres !
Alors veillons. Veillons ! Et réveillons ce monde endormi !
Beau temps de l’Avent à tous !
Anne-Elisabeth

Horaires des messes

A votre service

Le Curé

Abbé Philippe BOISSÉ
Curé de la communauté de paroisses
03 87 65 71 03

L'E.C.P

Les conseils de fabrique

Président du Conseil de Fabrique de Queuleu :
M. Jean-Pierre LUCAS

Président du Conseil de Fabrique de Plantières :
M. Laurent BOUZONVILLE

Les coordonnées

Presbytère de la paroisse de Queuleu
47 rue des Trois Evêchés
57070 METZ
03 87 65 71 03
commndsources@gmail.com

Presbytère de la paroisse de Plantières
1 rue Monseigneur Pelt
57070 METZ
03 87 74 21 92
par.cath.plantieres@orange.fr

Les permanences

M. l’abbé Philippe BOISSÉ, curé de la communauté de paroisses, est à votre disposition au presbytère de Queuleu et reçoit sur demande au 03 87 65 71 03 ou 06 14 32 10 32

Permanence assurée par des paroissiens :

  • Au presbytère de Queuleu, du lundi au vendredi de 14h à 17h
  • Au presbytère de Plantières, le jeudi de 17h à 18h, sauf pendant les vacances scolaires

Horaires des messes

Tableau des messes à cliquer

Messes infos

messesinfo