Annonces

ÉDITO

3 Décembre 2017 – Premier Dimanche de l’Avent

Bienvenue au pays d’Albert

Le temps et l’espace ne sont pas ce que vous croyez. L’espace tel que vous l’imaginez, peut en fait s’étirer, se contracter, se tordre sous l’effet gravitationnel d’une masse ou d’une énergie. De même, si vous pouviez rester sur le quai de la gare et en même temps observer la montre d’un passager dans un train en chemin, vous verriez alors ses aiguilles tourner moins vite que celles de votre propre montre : son temps n’est pas le vôtre. Surprenant non ? C’est une question de référentiel : le temps du quai n’est pas celui du train. C’est l’univers selon Albert EINSTEIN. On parle alors de relativité. C’est peut-être ce qui a caractérisé l’entrée dans le 20ème siècle et marquera le 21ème.

Cette année, le temps de l’Avent débute le 03 décembre pour nous conduire à Noël qui est encore fêté le 25 décembre. Toutefois, l’effet gravitationnel du business a tendance à déformer l’espace-temps. Les décorations de Noël ont été posées dès le mois d’octobre et le marché de Noël accompagné de ses illuminations inauguré à Metz le 18 novembre. Le temps de l’Avent, ce sont trois semaines encadrées par quatre dimanches. Le Marché de Noël ce sont sept semaines de vin chaud, de pain d’épices et de boutiques en tous genres. Le temps du marché n’est pas celui du clocher.

La société de consommation propose un nouveau référentiel qui, tout en se réclamant de Noël, met à mal le message même de la fête. Alors à quoi bon le temps de l’Avent ! Si l’on brouille les cartes du temps, le sens de l’histoire devient rapidement illisible. C’est ainsi, par exemple, que la fête mariale des lumières à Lyon est devenue pour certains journalistes la fête des frères Louis et Auguste LUMIERE qui ont joué un rôle important dans l’histoire du cinéma !

Alors un jour, au marché de Noël, peut-être verrons-nous apparaître les premiers maillots de bain nécessaires aux vacances d’été. Un jour, peut-être fêterons-nous St Nicolas le 14 juillet, quoi qu’au nom de la laïcité, certains auront sans doute leur mot à dire. En attendant, pour ceux qui resteraient encore attachés au rapport théologique que les chrétiens entretiennent au temps, à l’histoire et à la culture, je vous renvoie à l’excellent ouvrage du Cardinal Henri De LUBAC « Dieu se dit dans l’histoire » publié au Cerf en 1976.

A tous et toutes, un bon temps de l’Avent et spirituellement faites en un bon usage.

Père Philippe BOISSE


Horaires des messes

A votre service

Le Curé

Abbé Philippe Boissé
Curé de la communauté de paroisses
03.87.65.71.03

L'E.A.P

Les conseils de fabrique

Président du Conseil de Fabrique de Queuleu :
M. Thierry Lorrain

Présidente du Conseil de Fabrique de Plantières :
Mme Evelyne Dorleac

Les coordonnées

Presbytère de la paroisse de Queuleu
47 rue des Trois Evêchés
57 070 Metz-Queuleu
03.87.65.71.03
par.cath.queuleu@orange.fr

Presbytère de la paroisse de Plantières
1 rue Monseigneur Pelt
57 070 Metz-Plantières
03.87.74.21.92
par.cath.plantieres@orange.fr

Les permanences

M. l’abbé Philippe Boissé, curé de la communauté de paroisses, est à votre disposition au presbytère de Queuleu et reçoit sur demande au 03.87.65.71.03 ou 06.14.32.10.32

Permanence assurée par des paroissiens :

  • Au presbytère de Queuleu, du lundi au vendredi de 14h à 17h.
  • Au presbytère de Plantières, le jeudi de 17h à 18h.

Horaires des messes

Tableau des messes à cliquer

Messes infos

messesinfo