Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Annonces

ÉDITO

7 mars 2021 – 3e Dimanche de Carême

« Le parvis des païens »

Huit siècles avant Jésus, le prophète Amos mettait dans la bouche de Dieu ces reproches cinglants : « Je déteste, je méprise vos fêtes, je n’ai aucun goût pour vos assemblées. Quand vous me présentez des holocaustes et des offrandes, je ne les accueille pas ; vos sacrifices de bêtes grasses, je ne les regarde même pas. Éloignez de moi le tapage de vos cantiques ; que je n’entende pas la musique de vos harpes.» (Amos 5, 21-24). Un siècle après c’est au tour du prophète Jérémie de rappeler au peuple juif que les sacrifices ne servent à rien si la conduite de ceux qui les offrent n’est pas juste et conforme aux 10 commandements : « Vous faites du temple de Dieu une caverne de voleurs » (Jr 7, 11) s’écrie-t-il. De sorte qu’au moment où Jésus chasse les vendeurs du temple, les juifs présents ne peuvent pas ignorer les paroles des prophètes Amos et Jérémie. Jésus tient les mêmes propos que ses prédécesseurs : « Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce ». Tous les trois, Amos, Jérémie et Jésus, n’ont de cesse de pointer du doigt l’incohérence du peuple et des religieux qui offrent des sacrifices à Dieu mais qui n’œuvrent pas pour plus de justice.

Or tous les trois tiennent ces propos en un même lieu, c’est-à-dire dans la cour extérieure du temple, c’est-à-dire sur le parvis des païens. Le temple a toujours été un lieu ouvert à tous ceux qui voulaient se tourner vers Dieu. C’était précisément la fonction du parvis des païens, que d’offrir une place à ceux qui voulaient s’approcher de Dieu sans pour autant être juif. C’est un principe jadis rappelé par le prophète Isaïe : « Ma maison sera appelée une Maison de prière pour tous les peuples ». (Is 56, 7). Malheureusement, c’est ce parvis des païens qu’occupaient les vendeurs du temple. Les vendeurs reléguaient ainsi les païens en dehors de cet espace qui leur était normalement réservé. Et c’est cela qui met Jésus dans une telle colère : quand on refuse l’accès à Dieu à certains et qui plus est, en monnayant cet accès. Il ne peut supporter que la relation entre les hommes et son Père soit à ce point détournée, dévoyée et instrumentalisée. Il accuse les pharisiens d’oublier la véritable vocation du temple : être un lieu d’accueil et d’adoration pour tous, y compris pour les étrangers qui s’attacheraient à Dieu.

L’évangile de ce jour rappelle tout simplement la vocation de nos communautés paroissiales qui sont, comme l’écrit St Paul, « Corps du Christ et Temple de Dieu ». A condition de ménager en nous et au sein de nos communautés un « parvis des païens » libre de tout trafic.

Philippe BOISSE – Curé


Horaires des messes

A votre service

Le Curé

Abbé Philippe BOISSÉ
Curé de la communauté de paroisses
03 87 65 71 03

L'E.C.P

Les conseils de fabrique

Président du Conseil de Fabrique de Queuleu :
M. Jean-Pierre LUCAS

Président du Conseil de Fabrique de Plantières :
M. Laurent BOUZONVILLE

Les coordonnées

Presbytère de la paroisse de Queuleu
47 rue des Trois Evêchés
57070 METZ
03 87 65 71 03
commndsources@gmail.com

Presbytère de la paroisse de Plantières
1 rue Monseigneur Pelt
57070 METZ
03 87 74 21 92
par.cath.plantieres@orange.fr

Les permanences

M. l’abbé Philippe BOISSÉ, curé de la communauté de paroisses, est à votre disposition au presbytère de Queuleu et reçoit sur demande au 03 87 65 71 03 ou 06 14 32 10 32

Permanence assurée par des paroissiens :

  • Au presbytère de Queuleu, du lundi au vendredi de 14h à 17h
  • Au presbytère de Plantières, le jeudi de 17h à 18h, sauf pendant les vacances scolaires

Horaires des messes

Messes infos

messesinfo