Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

14 novembre 2021 – 33e Dimanche du Temps Ordinaire

« Un tournant … révolution culturelle … décisions historiques … basculement… »

Les expressions sont nombreuses et presque unanimes, dans les médias -pas seulement catholiques- pour exprimer ce qui vient de se passer pendant la semaine de rencontre d’automne des évêques français à Lourdes.
« Au terme d’une semaine intense, l’Église de France semble enfin en mesure de passer des paroles aux actes. Réunis à Lourdes, les évêques -120- ont pris des décisions fortes » dit Jérôme Chapuis dans son éditorial de la Croix du 9 novembre.
Le président, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, dans son discours de clôture, a souligné « nous avons reconnu les responsabilités institutionnelles d’un système ecclésial perverti qui a rendu possible la commission des crimes… (puis) il nous restait à nous mettre en route ».
En effet, après le tsunami du rapport Sauvé publié il y a juste un mois, les évêques ont pris 4 décisions majeures, votées par plus de la majorité des deux tiers requise et qui nous concernent tous :

1. La création d’une instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation des violences sexuelles, confiée à Marie Derain de Vaucresson, défenseure des enfants.
2. La création d’un fonds de financement pour aider les victimes à se reconstruire. Il sera abondé par les diocèses, solidaires entre eux, sans faire appel aux dons des fidèles.
3. La demande faite au pape, d’envoyer des visiteurs dans chaque diocèse pour vérifier comment les décisions prises sont appliquées.
4. La création de 9 groupes de travail pilotés par des laïcs pour mettre en application les recommandations de la Commission Sauvé. C’est un pas important vers une conception nouvelle, et davantage partagée, de leur autorité par les évêques.

– Comment être mieux en accord avec les textes de la liturgie de ce dimanche ?

– Que chacun se demande comment, à sa place, dans sa situation, il peut aider son Église, qu’il aime, à se transformer, pour qu’elle devienne toujours plus cette « maison sûre » qui nous éduque, nous fait vivre et nous montre le Seigneur.

Denis VELFERT