24 janvier 2021 – 3e Dimanche du Temps ordinaire

Deux belles raisons de se réjouir en ce dimanche.

Depuis plus de soixante ans, le dimanche entre le 18 et le 25 janvier est au centre de la grande Semaine de prière pour l’Unité des Chrétiens. L’essentiel de cette unité nous est donné puisque Jésus a prié pour elle, Jn 1721, et Jésus est toujours exaucé. C’est de notre côté que se trouve la difficulté : au lieu d’apporter notre pierre à l’édifice, nous avons mis des grains de sable dans les rouages. Comme Jonas, « nous sommes à l’ouest » quand Dieu nous attend à l’est (Jon 13) mais, comme les habitants de Ninive, nous savons que nous sommes pardonnés. Alors, courage : nous qui croyons en l’Eglise UNE, sainte, catholique et apostolique, ayons l’intelligence et le cœur ouverts à la différence puisque Dieu, à Babel, a montré qu’il n’aimait pas l’uniformité. Gn 111.

L’autre cause de notre joie est d’histoire plus récente ; ne culpabilisez pas si vous n’étiez pas au courant ! Il y a un an et demi seulement que notre pape François l’a décidé : chaque année, ce 3e dimanche du temps « ordinaire » sera dédié à honorer la Parole de Dieu. Maintenant que vous savez, réjouissez-vous ! Et avec la rapidité des 4 apôtres appelés à tout quitter « aussitôt » pour suivre Jésus (Mc 118 et Mc 120), cherchons comment valoriser la Parole de Dieu, à la maison, à l’église, dans notre liturgie … et dans nos vies.

Demandons-le au Seigneur, puis partageons nos idées.
« Parle Seigneur, ton serviteur écoute. » 1 S 310.

Denis Velfert