3 novembre 2019 – 31e Dimanche du Temps de l’Eglise

« Aujourd’hui, le salut est entré dans cette maison. »

Le pape François commence l’exhortation apostolique ‘Evangelii Gaudium’ par ces mots :     « La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. Avec Jésus, la joie naît et renaît toujours. » C’est de cette joie-là qu’est rempli Zachée, dans l’évangile de ce dimanche, quand Jésus s’invite chez lui.

Zachée fait partie de ‘ceux qui rencontrent Jésus’ et cela change sa vision du monde. L’homme est appelé à mieux qu’une réussite matérielle, l’argent qu’il amasse ne saurait lui donner satisfaction. Partant de cette constatation, Zachée est convaincu de ne plus considérer ses contemporains comme une source de profit dont il peut user et abuser mais comme d’autres hommes qu’il doit respecter et aider.

Une vraie rencontre avec Jésus provoque toujours un changement intérieur, cette joie dont parle le pape François.

Il en est de même pour nous. A chaque Eucharistie, comme Zachée, nous nous déplaçons pour voir Jésus, le rencontrer et l’écouter. Il vient dire à chacun et à chacune : « Il faut que j’aille demeurer chez toi. » Non seulement il nous le dit, mais il le fait. Rappelons-nous ses paroles : « Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui. » (Jn 6 56). Alors, ouvrons-lui toute grande la porte de notre cœur, là sera notre joie. Et nous pourrons nous entendre dire : « Aujourd’hui, le salut est entré dans cette maison. ».

Jean-Luc, diacre