Communier en tous temps

 

               « Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux. » Cette parole de Jésus peut motiver nos assemblées de prière hebdomadaires ou quotidiennes mais mi-mars les mesures de confinement nous sont tombées dessus. Du jour au lendemain, pour la sécurité sanitaire de tous, nous nous sommes vus privés de célébrations et notamment celles de Pâques, la fête la plus importante pour nous.

Nous dûmes nous adapter pour continuer à vivre notre foi en nous unissant dans la prière par les moyens de communication (télévision, radio, internet.) Mais cela ne suffit pas à une vie chrétienne ! Nous avons eu davantage de temps pour la prière personnelle, en couple ou en famille. Plus de temps pour des lectures spirituelles. Par ces pratiques, nous avons pu prier pour nos prochains atteints par la maladie, la mort d’un proche ou épuisés par le dévouement aux personnes atteintes.

Durant plus de deux mois, nous avons été privés de la communion au Pain de Vie, au Corps de Jésus qui a donné sa vie par amour pour nous afin que nous ayons la vie éternelle. Peut-être cette expérience nous a-t-elle permis de réfléchir au sens et à la manière que nous prenions la communion ? Mais il y a aussi d’autres moyens de se rendre proche de Jésus et d’être en communion avec lui. Lire un passage de l’Evangile chaque jour pendant un petit peu de temps et essayer de comprendre ce que le Seigneur veut me dire à travers lui met incontestablement la personne en union de cœur avec lui.

Jésus nous a aussi enseigné que de se mettre au service du frère ou de la sœur dans le besoin nous rapproche de lui. « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens qui sont mes frères c’est à moi que vous l’avez fait. » dit Jésus.

C’est à travers ces choses simples que nous avons continué à faire « Eglise » malgré ce qui nous séparait. Il n’est jamais trop tard de se mettre à l’une ou à l’autre. « Eglise », c’est le nom que Jésus a donné à ses disciples. Il les veut unis entre eux et avec lui. Ainsi pourront-ils vivre éternellement dans l’unité du Dieu Trinité, du Dieu amour. Sachons ouvrir nos cœurs à l’Esprit Saint pour parvenir à cette unité.

Abbé Stéphane BRUCKER +

 


À votre service

Abbé Stéphane BRUCKER
Curé-modérateur
1 rue des Chrysanthèmes, 57870 Troisfontaines

03 87 25 50 58
s.brucker@hotmail.fr

ECP

L’abbé Stéphane BRUCKER
Valérie SCHLACHTER
Carmen STRUBEL
Marie-Jeanne WILHELM
Jean-Marie FISCHER
Jean LITSCHER
Jean-Claude REIBEL
Francis SITZ

Personnes relais

Biberkirch: Etienne BERLET  03 87 25 57 10

Hartzviller: Paul MARTIN  06 37 17 37 99

Hommert-Harreberg: Jacqueline SITZ  03 87 25 54 13

Troisfontaines – Vallerysthal: Roland SCHIBY 03 87 25 61 52

Walscheid: Jean-Marie SCHENDLER 03 87 24 34 70

Les permanences

Tous les jeudis de 10h à 11h, permanence du curé, uniquement à Troisfontaines.

Avec possibilité de se confesser.

Facebook de Notre-Dame du Bibertal

Nos paroisses

Hartzviller

Hommert

Walscheid

Troisfontaines

Biberkirch

Feuillet paroissial