Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

« Marchands du temple »

Plus de deux millénaires après en avoir été chassés par Jésus, (Jean 2, 13-16), les marchands du temple semblent avoir   définitivement gagné la partie ! Bien sûr, pour les croyants que nous sommes, Noël demeure spirituellement fort, Nous y faisons mémoire de la venue de Dieu dans notre monde, pauvre parmi les pauvres, au plus prés de nous… IL EST « L’EMMANUEL » c’est-à-dire « DIEU AVEC NOUS »… Et nous allons essayer, une fois de plus, de nous préparer à l’accueillir durant ce temps d’attente de 4 semaines qu’est le beau temps de l’Avent.

Mais pour le plus grand nombre, Noël est – très  accessoirement – une « tradition culturelle » dont le sens s’efface peu à peu au profit d’une fête glorifiant la société de consommation   moderne. Quelle tristesse ! Ha !… nos sociétés modernes et laïques veulent bien fêter Noël… tant que ça rapporte ! Mais ne nous parlez surtout pas de Jésus… Dès la Toussaint, les  commerces, certaines villes, voire même des particuliers ont   dégainés tout l’attirail d’une fête qui ne cesse d’être vidée de son contenu. Le « Black Friday » a donné le « LA »… A l’entrée des magasins, les gens se bousculent pour faire la bonne affaire, même si pour cela il faut écraser l’autre. Allons-nous continuer à nous laisser abrutir ? Preuves d’un monde qui tourne à l’envers ! Des millions d’êtres humains n’ont pas de quoi manger à leur faim ou vivre décemment tandis que d’autres dépensent presque sans compter pour offrir et s’offrir les dernières choses à la mode.

A Noël, Dieu se dépouille de tout et se fait l’un de nous. Il revient à chacun de prendre la décision de faire comme lui !

Abbé Mathieu +, Curé