Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Saint Jean XXIII à l’Orée des Vosges

Bulletin paroissial

Edito

Le concordat, une chance pour l’Eglise et pour la société

Notre département, ainsi que les deux départements alsaciens, bénéficient d’un droit local dont fait partie le concordat. Un concordat est une entente entre l’Eglise catholique et le pouvoir civil permettant d’organiser les rapports entre l’Eglise et l’Etat en certains domaines. Celui qui nous concerne fut signé en 1801 par Napoléon Bonaparte, premier consul de la République, et le pape Pie VII afin de rétablir la paix religieuse en France et la fin des persécutions contre les catholiques fidèles à Rome. Il fut étendu aux confessions israélite et protestantes l’année suivante. Maintenu en vigueur quand l’Alsace-Moselle devint allemande en 1871, il fit partie du droit local du Reichsland d’Elsass-Lothringen. Cher aux alsaciens et aux mosellans, il ne fut abrogé ni par la IIIème, ni par la IVème, ni par la Vème république. Supprimé uniquement par l’occupant nazi, il fut remis en cause à bien des reprises par la suite. Sa validité fut approuvée par loi du 1er juin 1924 et confirmée le 21 février 2013 par le Conseil constitutionnel. La reconnaissance réciproque entre l’État et les cultes statutaires instaure en Alsace-Moselle une laïcité de contrat, à la différence d’une laïcité de séparation caractérisant la loi de 1905. Cette relation donne aux religions des droits et des devoirs. Elle oblige les cultes à se concevoir comme des acteurs de la vie publique favorisant le lien social et culturel et contribuant par leur engagement dans le dialogue interreligieux à une coexistence des religions au sein de la société.

L’Église catholique dispose de trois catégories d’établissement : les fabriques d’église dans chaque paroisse, les menses (épiscopale, capitulaire et curiale), les séminaires. Les protestants sont organisés en conseils presbytéraux dans chaque paroisse et en consistoires regroupant plusieurs paroisses. Le culte israélite est organisé en consistoires départementaux. Ces établissements publics du culte sont placés sous la tutelle de l’État. La définition des circonscriptions territoriales de chacun de ces cultes et la nomination de certains personnels religieux (évêques, curés, Animateur Laïc en Pastorale…) sont soumises à l’autorisation du ministre de l’intérieur. Le bureau des cultes intervient dans la désignation de ces personnels qu’il rémunère sur le budget de l’État. Les collectivités locales, pour leur part, participent au financement des édifices religieux. Les cultes non-statutaires (musulman, bouddhiste et orthodoxe) qui sont apparus plus récemment en France sont constitués en « associations inscrites de droit local » à objet cultuel. Ces associations sont régies par le code civil local. Elles peuvent recevoir des dons, posséder et gérer des biens. Les collectivités locales participent au financement de leurs édifices religieux.

Le droit local permet de contribuer à la culture religieuse des jeunes en proposant, dans le cadre de l’enseignement religieux à l’école publique, une offre de formation qui leur permet de mieux comprendre le monde, et notamment sa dimension religieuse. A la culture de l’ignorance, de l’incompréhension et de la peur, cet enseignement oppose la vision de l’intelligence de soi et de l’autre. Les Intervenants en Enseignement religieux sont sous la tutelle du ministère de l’Eduction Nationale. De même, les facultés de théologie intégrées dans l’Université de Strasbourg permettent de former des prêtres, pasteurs et aumôniers, respectueux d’une laïcité qui donne sa place aux religions dans l’espace public, gage d’une vraie reconnaissance réciproque entre elles et les pouvoirs publics.

Avec la forte réduction des jeunes inscrits en cours de religion, du clergé et des pratiquants, quel avenir attend la présence et la culture religieuse dans notre société ? Le concordat vieux de plus de deux siècles saura-t-il s’adapter aux nouvelles situations ?

Abbé Stéphane BRUCKER, votre curé.

 


À votre service

Contact:

Abbé Stéphane BRUCKER, Curé
1 rue des Chrysanthèmes,
57870 Troisfontaines

03 87 25 50 58
s.brucker@hotmail.fr

Equipe de coordination paroissiale

l’abbé Stéphane BRUCKER
Marie-Jo PICHON-LITSCHER
Françoise MONTANARI
Aurore VALLEE
Emile GIRARD
Rémy MICHEL

Informations pratiques

Baptêmes : Tous les dimanches, jours de la résurrection du seigneur, à 11h45. De la Toussaint à Pâques : dans l’église où à lieu la messe.

Funérailles : Les familles se rendront aux Pompes Funèbres de leur choix, qui prendront contact avec les paroisses pour fixer le jour et l’heure des obsèques. Les obsèques ont lieu du lundi au vendredi à 15h00. En cas de nécessité, éventuellement le samedi, mais uniquement le matin. Contacter le presbytère.

Maison de retraite

Agenda paroissial

Attention : les horaires ci-dessous rassemblent les offices de la communauté de paroisses du Bibertal (en bleu), et ceux de la communauté de paroisses Saint Jean XXIII (en brun).

Les permanences

Tous les jeudis de 10h à 11h, permanence du curé, uniquement au presbytère de Troisfontaines  (provisoirement) .

Nos paroisses

Buhl-Lorraine

Intentions de messe

Mme Françoise FALTOT : 06 16 68 16 95

Décoration florale
Chorale

Président : Dorota KLEIN

Dirigeant : Dorota KLEIN

Organiste : Françoise MONTANARI ‘ 06 83 01 32 00

Equipe liturgique

Mme.

Servants d'autel

Mme. Françoise FALTOT ‘ 06 16 68 16 95

Equipes funerailles

Mme. Françoise FALTOT ‘ 06 16 68 16 95

Schneckenbusch

Intentions de messe

Mme. Marie-Jo PICHON-LITSCHER : 06 34 37 44 47

Décoration florale

Mme. Marie-Isabelle HIRTZ ‘ 06 27 86 64 49

Marie-Jo PICHON-LITSCHER ‘ 06 34 37 44 47

Chorale

Président : Aloyse HUBER ‘ 03 87 03 32 22

Dirigeant : Marie-Jeanne DUBOURG ‘ 03 87 03 65 30

Organiste : Françoise MONTANARI ‘ 06 83 01 32 00

Equipe liturgique

Mme.

Servants d'autel

Mme. Marie-Jo PICHON-LITSCHER ‘ 06 34 37 44 47

Equipes funérailles

Mme. Marie-Jo PICHON-LITSCHER ‘ 06 34 37 44 47

Mme. Marie-Isabelle HIRTZ ‘ 06 27 86 64 49

Brouderdorff

Intentions de messe

Mme. Marie BRICHLER : 03 87 23 87 83

Décoration florale

Mme.

Chorale

Président : Edmond WAGNER ‘ 03 87 23 87 90

Dirigeant :

Organiste : Edmond WAGNER ‘ 03 87 23 87 90

Equipe liturgique

Mme.

Servants d'autel

Mme. Aurore VALLEE ‘ 06 75 76 30 41

Equipes funérailles

Mme. Marie BRICHLER ‘ 03 87 23 87 83

Mme. Michèle NEUHROR ‘ 07 57 87 66 28

Mme. Cornélie VALIN ‘ 06 36 96 22 87

Niderviller

Intentions de messe

Mme. Marie-Louise MICHEL ‘ 03 87 23 79 65

Décoration florale

Mme. Raymonde BOURGON ‘ 03 87 23 80 39

Chorale

Président : Monique MORGENTHALER ‘ 03 87 23 63 33

Dirigeant :

Organiste : Jean-Paul KERN ‘ 06 35 96 72 29

Equipe liturgique

M. Mme. Marie-Louise et Rémy MICHEL  ‘ 03 87 23 79 65

Servants d'autel

Mme. Geneviève PARISET ‘ 06 85 03 01 81

Equipes funérailles

M. Aloyse BONNE ‘ 03 87 23 79 80

M. Rémy MICHEL ‘ 03 87 23 79 65

Mme Félicie METZGER ‘ 03 87 23 79 67

Plaine-de-Walsch

Intentions de messe

Mme. Christiane HAUG ‘ 06 04 08 56 23

Décoration florale

Mme .

Chorale

Président : Jean-Pierre AMBRY ‘ 03 87 25 52 90

Dirigeant : Brigitte WEISS ‘ 03 87 25 57 37

Organiste : Jacky BRENNER ‘ 06 08 28 11 23

Equipe liturgique

Mme.

Servants d'autel

Mme. Christiane HAUG ‘ 06 04 08 56 23

Equipes funérailles

Mme. Christiane HAUG ‘ 06 04 08 56 23

Nos actualités

Sacrement des malades.

En ce dimanche 11 février, 6ème dimanche du Temps Ordinaire, mais surtout dimanche de la Santé, notre curé,

Veillée de Noël à Buhl-Lorraine

En ce soir du 24 décembre, comme dans beaucoup de paroisses et d’églises, les enfants de la communauté

Le « CHŒUR AMADEUS » A BUHL-LORRAINE.

  En cette année 2023, l’église Saint Gall de Buhl-Lorraine a été mise à l’honneur. Le 30 septembre,

La confirmation, un moment de foi et de célébration pour les jeunes.

L’église St Barthélémy de Sarrebourg a connu une belle assistance en ce dimanche 15 octobre avec la célébration

Partager