• Saint François-Xavier

    ou Xavier. Sixième enfant d’une famille de grande noblesse et de petites ressources, il quitta la Navarre pour faire ses études à l’Université de Paris.

  • Sainte Jeanne de Chantal

    Jeanne-Françoise Frémyot était la fille du président du Parlement de Bourgogne. C’était un catholique intransigeant en cette époque des Guerres de religion. A 20 ans, elle épouse le baron de Chantal qu’elle aima d’un grand amour.

  • Saint Léon Le Grand

    Il devint pape à une époque troublée.

  • Saint Martin de Tours

    Que les Eglises d’Orient appellent aussi « Saint Martin le Miséricordieux ».

  • Saint Ambroise

    Cet avocat célèbre avait une si grande personnalité qu’il devint gouverneur de la province de Milan.

  • Sainte Marguerite d’Ecosse

    Petite-fille du roi d’Angleterre, elle se réfugia en Ecosse lors de l’invasion normande.

  • Saint Grégoire Palamas

    Etudiant, il fut touché par la quête spirituelle très ardente que connut cette fin de l’empire byzantin.

  • Saint Damase

    Fils de prêtre et membre du clergé romain par tradition familiale, Damase est élu pape en 366 dans une époque troublée par les dissensions théologiques et les querelles de partis.

  • Saint Nectaire d’Egine

    Evêque de la Pentapole (Lybie) et fondateur du couvent de la Sainte Trinité à Egine.

  • Saint Brice

    On dit qu’il fut recueilli et protégé par saint Martin, mais que Brice quitta le monastère « pour vivre avec de beaux chevaux dans ses écuries et de jolies esclaves dans sa maison ».