• Saint Janvier

    Il vient en tête de la cinquantaine de patrons célestes que les habitants de Naples se sont donnés.

  • Saint Joseph de Cupertino

    Joseph Desa est né à Cupertino dans les Pouilles (Italie) dans une famille très pauvre où il reçut une éducation très pieuse de sa mère qui était tertiaire de saint François.

  • Saint Silouane

    Syméon Ivanovitch Antonov était un robuste charpentier d’un village de Russie centrale.

  • Saint Constant

    Il était sacristain de l’église Saint-Etienne d’Ancône en Italie et avait une foi “à déplacer les montagnes” selon la parole de l’Evangile.

  • Saint Matthieu

    A Capharnaüm, il y avait un poste de douane. Le fonctionnaire qui tenait ce poste s’appelait Lévi ou Matthieu.

  • Saint Firmin d’Amiens

    Les historiens voient en lui le premier évêque d’Amiens où il aurait subi le martyre.

  • Saint Venceslas

    Vratislas, duc de Bohème, laissait deux fils en mourant : Venceslas, l’héritier âgé de treize ans, et Boleslas, de deux années plus jeune.

  • Saints Côme et Damien

    Dès le 5ème siècle, on trouve, en Orient et à Rome, des basiliques, des oratoires, de hôpitaux qui portent leurs noms.

  • Saint Maurice

    et ses compagnons, martyrs à Agaune, devenu depuis Saint-Maurice en Valais.

  • Les saints Anges gardiens

    Saint Bernard avait une grande dévotion “pour ces princes du Royaume de Dieu qui sont assidûment autour de nous”. Le pape Paul V, en 1608, établira cette fête en leur honneur.