Saint Nectaire d’Egine (+1920)

Evêque de la Pentapole (Lybie) et fondateur du couvent de la Sainte Trinité à Egine. Il est l’un des saints les plus populaires de l’Eglise de Grèce. Instituteur dans l’île de Chios, il embrassa la vie monastique, compléta ses études à Athènes, et devint secrétaire patriarcal d’Alexandrie au Caire. Calomnié, il se retrouva bientôt isolé. Il ne voulut pas, pour autant, se retirer solitaire au mont Athos, sacrifiant son amour de la retraite au salut de son prochain. Evêque en exil, il redevient simple prédicateur en Eubée et sa personnalité, forte, humble et rayonnante, attire les âmes généreuses. Nommé directeur de l’école ecclésiastique de Rizarios, il donna rapidement à cette institution une haute qualité intellectuelle, morale et spirituelle, rédigeant d’ailleurs lui-même un grand nombre d’ouvrages et de brochures de théologie, d’histoire de l’Eglise et de patristique (Pères de l’Eglise), pour répandre la Parole de Dieu dans le peuple.

Là encore il supporta avec patience et dans la paix les calomnies et les accusations injustes prenant pour modèle la Divine Passion de son Maître, le Christ Seigneur.

Que ton Eglise de la terre soit pour nous l’annonce de la Jérusalem céleste. Accorde-nous d’être, ici-bas, le temple de ta grâce et d’entrer un jour dans la demeure de ta gloire.

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).