Prière du soir – Mercredi 25 mars

Fête de l’Annonciation du Seigneur

Signe de Croix

Chant : Voici que l’Ange Gabriel

(accompagnement musical : https://www.youtube.com/watch?v=JysvmLRYkqM )

R. Voici que l’ange Gabriel, devant la Vierge est apparu.
De toi va naître un enfant Dieu,
Et tu l’appelleras Jésus.

1. De mon Seigneur j’ai tout reçu, je l’ai servi jusqu’à ce jour,
Qu’il fasse en moi sa volonté, je m’abandonne à son amour.

2. Et Dieu se fit petit enfant, la Vierge lui donna son corps.
Il connut tout de notre vie, nos humbles joies et notre mort !

Coda :
Et son nom est Emmanuel !

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 1, 26-38)

En ce temps-là,
l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu
dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
à une jeune fille vierge,
accordée en mariage à un homme de la maison de David,
appelé Joseph ;
et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit :
« Je te salue, Comblée-de-grâce,
le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée,
et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
L’ange lui dit alors :
« Sois sans crainte, Marie,
car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ;
tu lui donneras le nom de Jésus.
Il sera grand,
il sera appelé Fils du Très-Haut ;
le Seigneur Dieu
lui donnera le trône de David son père ;
il régnera pour toujours sur la maison de Jacob,
et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange :
« Comment cela va-t-il se faire,
puisque je ne connais pas d’homme ? »
L’ange lui répondit :
« L’Esprit Saint viendra sur toi,
et la puissance du Très-Haut
te prendra sous son ombre ;
c’est pourquoi celui qui va naître sera saint,
il sera appelé Fils de Dieu.
Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente,
a conçu, elle aussi, un fils
et en est à son sixième mois,
alors qu’on l’appelait la femme stérile.
Car rien n’est impossible à Dieu. »
Marie dit alors :
« Voici la servante du Seigneur ;
que tout m’advienne selon ta parole. »
Alors l’ange la quitta.

Chapelet :

– Première Dizaine : nous demanderons à la Très Sainte Vierge Marie de nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Notre Seigneur Jésus-Christ dans nos maisons, dans nos cœurs, dans nos vies comme Elle l’a fait Elle-même pour nous : « Que tout m’advienne selon ta Parole » (Lc 1, 38)

– Deuxième Dizaine : nous confierons à la Très Sainte Vierge Marie qui devient Mère de Notre Dieu et Sauveur Jésus-Christ et qui deviendra notre Mère, nos frères et sœurs malades, nos frères et sœurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous Lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Notre Seigneur Jésus-Christ, « le Fruit béni de ses entrailles » (Lc 1, 42), Lui qui a pris sur Lui nos souffrances et nos péchés.

– Troisième Dizaine : nous confierons nos craintes et nos doutes à Celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea : « Comment cela va-t-il se faire ? » (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons Lui dire sans cesse : « Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort », comme l’Église nous l’a appris.

– Quatrième Dizaine : poussés par l’Esprit, nous dirons à Notre Seigneur Jésus-Christ : « Guérissez-nous ! » Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la Passion, la Mort et la Résurrection de Notre Seigneur Jésus-Christ, le premier-Né d’une multitude de frères qu’Il fait entrer dans la vie de Dieu.

– Cinquième Dizaine : nous adresserons à Notre Seigneur Jésus-Christ par l’Intercession de la Très Sainte Vierge Marie nos intentions particulières en ce temps de pandémie du Coronavirus.

Notre Père…

Je vous salue Marie…

Prière en Temps d’Épidémie :

Notre Père, nous Te demandons avec confiance que le coronavirus ne fasse plus de mal et que l’épidémie soit maîtrisée rapidement, que Tu rendes la santé aux personnes touchées et la paix aux endroits où elle s’est propagée. Accueille les personnes décédées de cette maladie, réconforte leurs familles. Aide et protège le personnel de santé qui la combat, inspire et bénis ceux qui travaillent pour la contrôler. Seigneur Jésus, Maître de la vie, médecin de nos âmes et de nos corps, nous nous sentons impuissants dans cette situation d’urgence sanitaire internationale mais nous avons confiance en Toi. Par l’Esprit Saint donne nous Ta paix et la santé. Ô douce Vierge Marie, Notre-Dame de France et sainte Nicolas, patron de la Lorraine protégez-nous, continuez de prendre soin de nous et conduisez-nous vers Jésus, dans la paix et la sérénité. Amen.