Soutenir l'Eglise
Trouver ma paroisse
Espace Membres

Les intentions de messe

Comment faire dire une messe à la cathédrale ?

À la cathédrale, il est possible de faire dire une messe à une intention particulière, sauf les dimanches et jours de fête à 10h et lors des célébrations pontificales.

Pour se faire, il faut s’adresser au sacristain ou à l’agent d’accueil qui vérifiera si le créneau horaire est disponible (il n’y a qu’une intention par messe). Il inscrira la messe dans le livret de messe et percevra l’offrande (18 € actuellement, à l’ordre de « Chapitre cathédral », 2 place de chambre, 57000 Metz).

Pour joindre le sacristain ou l’agent d’accueil, on peut se rendre à la cathédrale pendant les horaires d’ouverture ou téléphoner au : 03 87 36 12 01.

En raison d’un calendrier contraint, il est préférable de faire inscrire l’intention de messe au moins un mois avant la date prévue.

Pourquoi une intention spéciale durant la messe ?

Le sacrifice de l’eucharistie est offert pour tous. L’Église permet aux fidèles de s’associer plus étroitement à ce sacrifice de la messe par une intention particulière, qui est une prière confiée au célébrant, à qui l’on a toujours reconnu la possibilité de joindre cette intention particulière à l’intention générale.

La messe a-t-elle un prix ?

La messe n’a pas de prix. Mais dès les origines, les fidèles ont voulu participer à l’eucharistie par des offrandes en nature ou en espèces. Elles étaient destinées à assurer les frais du culte, la subsistance du clergé, la vie de l’Église. Cette démarche est à l’origine de la pratique des offrandes de messe, qui date du VIIIème siècle et qui s’enracine dans l’Ancien Testament où le prêtre recevait une part des sacrifices faits à Dieu. Le prêtre doit toujours pouvoir vivre de l’autel. Le code de droit canonique légitime cette pratique (C. 945) et la réglemente (C. 946 et suivants). Pour assurer l’équité entre prêtres, l’Église a instauré la règle suivante : un prêtre ne peut percevoir qu’une seule offrande par jour.

On parle d’offrande. C’est une offrande faite à l’Église et ce n’est pas l’offrande accomplie à la messe car, dans l’eucharistie, il n’y a pas d’autre offrande que celle du sacrifice du Christ à son Père auquel se joint l’offrande de toute l’Église : « En faisant ainsi mémoire de la mort et de la résurrection de ton Fils, nous t’offrons, Seigneur, le Pain de la vie et la Coupe du salut, et nous te rendons grâce, car tu nous as estimés dignes de nous tenir devant toi pour te servir. » (Prière eucharistique II)

Qui fixe l’offrande de l’intention de messe ?

Concernant la question des offrandes de messe, l’offrande est fixée exclusivement par l’évêque chaque année au 1er janvier. Cette offrande est la même pour tout le diocèse, sans exception aucune, restant sauf le droit du pauvre. Ce droit est acquis pour toute personne qui n’a pas les moyens de s’acquitter de l’offrande prévue.

Pour quelles intentions peut-on dire une messe ?

On peut faire dire une messe anniversaire pour une personne de notre famille qui est décédée, ou à une intention particulière qui peut ne pas être précisée dans un souci de discrétion (malades, personnes âgées ou en difficulté, parents, amis, pour une opération médicale importante, en action de grâces pour des noces d’or ou d’argent, pour un jubilé, pour une guérison, pour un examen…), ou une cause (les réfugiés, les âmes du purgatoire…). L’objet doit évidemment être dans les limites de la moralité : on ne peut pas prier à une intention malsaine. Il faut s’assurer aussi qu’elle sera dite avant l’échéance et, pour cela, il faut la faire inscrire assez tôt et selon les modalités fixées par le chapitre.

Le chanoine est-il obligé de nommer l’intention oralement au cours de la messe ?

Habituellement, le chanoine cite l’intention au début de la messe. Mais il n’est pas obligé de nommer l’intention oralement, même si c’est une tradition dans beaucoup de paroisses, et qu’il est normal que l’intention soit publique. S’il s’agit de plusieurs personnes, le chanoine célébrant pourra la dire globalement « à l’intention particulière d’une famille qui se recommande à la prière de l’Église« , sans citer le nom de la ou des familles.

Logo orange

ŒUVRE DE LA
CATHÉDRALE

logo-maitrise

MAÎTRISE DE LA
CATHÉDRALE

orgue trif

ORGUES DE LA
CATHÉDRALE

office-tourisme-metz-2

OFFICE DE TOURISME
DE METZ

Archi-Metz-centre

ARCHIPRÊTRÉ
DE METZ-CENTRE

logo-tourisme-et-loisirs-2017-300x293

PASTORALE DU
TOURISME ET DES LOISIRS