Historique

DE LA CATHÉDRALE

vers 280

Saint Clément, premier évêque de Metz

Vème siècle

Existence d’un oratoire dédié à saint Etienne.

742

Saint Chrodegang devient évêque de Metz. Il réforme la vie du chapitre et des clercs, facilite l’introduction du chant grégorien messin et agrandit le « groupe cathédral »

869

Charles le Chauve est couronné dans l’église cathédrale.

968

Thierry 1er encourage la construction d’une cathédrale romane

1040

Consécration de la cathédrale romane.

1220

Conrad de Scharfenberg ordonne la construction de la cathédrale gothique, chantier qui durera jusqu’en 1552.

1381

Hermann de Munster commence la rosace et le grand mur de verre de la façade occidentale.

1468

Incendie de la toiture. La tour en bois qui faisait office de beffroi brûle également. A la place, Jean de Ranconval fait construire une tour en pierre, qui abritera le bourdon de la Mutte, cette cloche de 10 tonnes environ coulée en 1605.

1521

Valentin Bousch achève la grande verrière du transept sud.

1754

Démolition du cloître du XIe siècle et des chapelles qui étaient autour .

1764

Sur la façade occidentale, construction d’un portail classique par l’architecte Jacques-François Blondel, commémorant la guérison inespérée de Louis XV à Metz en 1744.

1877

Incendie de la toiture suite au feu d’artifice tiré en l’honneur de l’empereur Guillaume Ier.

1880

Reconstruction du portail de la Vierge en style néogothique sous l’impulsion de l’architecte Paul Tornow et du sculpteur Louis-Auguste Dujardin.

1957

Pose des vitraux de Jacques Villon dans la chapelle du Saint-Sacrement.

1961-1967

Pose des vitraux de Marc Chagall dans le déambulatoire et le transept nord.

1988

Visite apostolique du pape Jean-Paul le 10 octobre.

2006

Réaménagement du chœur avec le concours du designer suisse Mattia Bonetti.

2020

Année jubilaire, avec pose d’un nouveau vitrail contemporain de l’artiste Kimsooja.