Journée festive dans l’archiprêtré de Phalsbourg

À l’occasion de la Pentecôte 2022 et du premier anniversaire de la promulgation des orientations pastorales pour notre diocèse, une journée festive était organisée dans l’archiprêtré de Phalsbourg.

Après la promulgation des orientations diocésaines, les curés de l’archiprêtré de Phalsbourg avaient choisi de concentrer prioritairement les efforts sur la mission de la pastorale de la santé et des personnes en situation de handicap. C’est donc tout tout naturellement que cette journée anniversaire s’est construite autour du thème de la santé.

Les paroissiens étaient conviés à vivre une célébration pour les malades et les blessés de la vie à l’église de Dabo, célébration que le père Serge Houpert, avec une petite équipe, anime depuis fort longtemps dans ses communautés de paroisses successives. Pour cette occasion spéciale, elle était enrichie par la proposition du sacrement des malades. Les attentes ont été largement comblées : entre 700 et 800 personnes, venues des six communautés de paroisses, et de bien plus loin, ont répondu à l’invitation, et plus de 300 participants ont reçu le sacrement des malades. Et ô combien l’assemblée fut recueillie durant les deux heures que dura la célébration !

C’est le père Houpert, curé de la Communauté de paroisses Saint-Léon-IX du Pays de Dabo, qui a accueilli fidèles et confrères : le père Pierre Luong, archiprêtre, le père Justin Inandjo, le père Albert Kouamé, les pères Joseph Burckel et Ernest Schwaller, prêtres retraités, et les diacres Michel Barbiche et Jacques Simonin. Il a souhaité une bienvenue spéciale aux personnes à mobilité réduite en place au premier rang, et à toutes les personnes malades ; aux chorales de l’archiprêtré qui, après répétitions communes, s’étaient réunies pour rehausser la beauté de la célébration ; aux enfants et aux confirmands, invités durant l’onction des malades à un temps d’éveil à la foi pour les premiers, et de partage pour les seconds.

Après la procession d’entrée avec les enfants, sous la houlette du garde suisse local, les différents temps de la célébration se sont succédés harmonieusement, favorisant une intériorité grandissante : chants et prières de louange, écoute de la Parole de Dieu et riche prédication du père Inandjo sur les dons de l’Esprit Saint, prière commune d’intercession, très belle catéchèse du père Luong sur le sacrement des malades, chant du Veni Creator et imposition collective des mains sur l’assemblée, administration du sacrement des malades accompagnée de prières et chants méditatifs, procession du Saint-Sacrement au sein de l’assemblée accompagnée d’invocations à l’Esprit Saint et de paroles de connaissance, récitation de la prière du Notre Père, rites de conclusion par le père Kouamé, avec bénédiction et chant à la Vierge Marie ; remerciements du père Houpert et procession de sortie.

L’après-midi s’est prolongée par un moment convivial et chaleureux, autour de boissons offertes par les six équipes de coordination pastorale (ECP), et de gâteaux confectionnés avec talent et en abondance par les différentes équipes des paroisses d’accueil.

Après ce temps de louange, de bénédictions et de partage, nous voici en grande action de grâce ! Nous avons cru que Jésus guérit encore aujourd’hui et nous avons été nombreux à répondre à son appel, que ce soit pour le recevoir dans notre corps ou pour entourer ceux qui parmi nous ont le plus besoin d’être guéris. Oui, nous croyons que la rencontre avec le Seigneur est toujours une fête !