La Vierge Marie mise à l’honneur à Forbach

Samedi 7 mai 2022, l’église Saint-Rémi de Forbach a rassemblé un large public pour une veillée mariale, riche en événements et en émotions.

En ce samedi 7 mai, la paroisse de Forbach a mis tout particulièrement la Vierge Marie à l’honneur. À cette occasion, l’église Saint-Rémi a vu affluer de nombreux fidèles. Il faut reconnaître qu’un riche programme avait été préparé par le père Laurent Pidolle, son équipe et le Service diocésain de la Formation : louanges mariales, lecture de la Parole, conférence, prières, procession au flambeau et translation de la statue de la Vierge Marie.

À 20h précises s’est donc ouverte la veillée et plus d’une centaine de voix se sont bientôt élevées pour louer la Vierge Marie, accompagnées par les instrumentistes du groupe de louange de Vincent Tabbone et encouragées à chanter par Christine Wenner.

Le père Laurent Pidolle a alors fait la lecture de l’évangile de la Visitation devant une assemblée attentive. Puis ce fut au tour de Catherine Négovanovic, du Service diocésain de la Formation, de donner un enseignement marial : Pourquoi prier la Vierge Marie ?, ponctué par une pause méditative sur fond de guitare.

Les porteurs ont alors hissé la statue de la Vierge Marie sur leurs épaules et ont ouvert la procession, suivis par les enfants spécialement conviés à l’événement et les fidèles. Dizaines de chapelet et chants se succédaient, accompagnant les pèlerins dans leur prière.

Le défilé a ensuite franchi les portes centrales de l’église et s’est élancé à l’extérieur en continuant à prier.

Après avoir fait le tour de l’église, les porteurs, suivis des pèlerins, ont pu regagner la sainte demeure et conduire la statue de la Vierge jusqu’à son nouvel emplacement, plus propice au recueillement, au bout de l’allée latérale gauche, près de celle de saint Joseph.

Le père Pidolle a achevé la célébration par la consécration de la communauté de paroisses au Cœur immaculé de Marie et la bénédiction de deux coupes contenant des médailles miraculeuses, destinées à être offertes aux fidèles à l’issue de la veillée.

Ce samedi 7 mai 2022 fut sans aucun doute un beau moment ecclésial pour tous ceux qui étaient présents. Mais peut-il en être autrement lorsque l’on célèbre la Mère de Dieu, la très sainte Vierge Marie ?