Les vitraux contemporains de Kimsooja enfin installés dans la cathédrale

Depuis quelques jours, les échafaudages qui occupaient le transept sud de la cathédrale de Metz ont été retirés, maintenant que les nouvelles verrières ont été installées. Oeuvre de l’artiste américano-coréenne Kimsooja, ces nouveaux vitraux utilisent des verres dichroïques.

Prévu dans le cadre du jubilé de la cathédrale, c’est la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Grand Est qui a lancé une commande publique artistique internationale pour les vitraux du triforium. Kimsooja, artiste coréenne installée aux États-Unis, a été sélectionnée par le jury. Le nouveau vitrail met en valeur la cathédrale en tant que sanctuaire à travers un spectre de couleurs changeantes au gré des variations de la lumière du jour. L’artiste utilise une combinaison innovante de verres colorés traditionnels, superposés avec des verres industriels dits « dichroïques » (ils reflètent certaines couleurs tout en laissant passer les autres).

La fabrication des vitraux a été réalisée par l’atelier français Parot, qui se consacre notamment à la création et à la restauration de vitraux pour des édifices protégés au titre des monuments historiques.