Metz : une journée sur les pas de saint Clément et du graoully

Mardi 23 novembre 2021, le diocèse de Metz fêtait son premier évêque, saint Clément. Cette année, en lien avec la pastorale des jeunes de l’archiprêtré Metz-Cathédrale et les animateurs en pastorale scolaire (APS) des établissements privés de la Miséricorde (Maurice Castro) et de La Salle (Stéphanie Pfister), 80 jeunes de sixième et cinquième se sont rassemblés – dans le respect des règles sanitaires – pour vivre une journée sur les pas de saint Clément et de la légende du graoully. Ce fut l’occasion d’un beau moment spirituel et culturel autour d’une page fondatrice de notre histoire locale et diocésaine.

Après un temps d’accueil et de constitution des groupes, la journée a été lancée par un temps de prière et d’envoi. Les groupes se sont ensuite répartis autour de trois ateliers, animés par des bénévoles : à la cathédrale, Victor Benz leur a permis de (re)découvrir l’histoire de saint Clément et de la cathédrale comme “église de l’évêque” ; à la chapelle de l’évêché, Géraldine Caps leur a rappelé que l’évêque de Metz (que nous attendons) est successeur de saint Clément, tout en leur permettant de découvrir quelques éléments historiques à propos de la chapelle et des évêques qui se sont succédés au XXe siècle ; au grand séminaire, l’abbé Jean-François Mertz leur a présenté la figure de saint Clément comme modèle de sainteté qui peut inspirer chacun d’entre nous dans sa vie chrétienne.

La journée s’est achevée par une messe d’action de grâce à l’église Notre-Dame de l’Assomption, présidée par l’abbé Emmanuel Ecker, qui a repris dans son homélie les différentes découvertes faites par les jeunes durant la journée, et les a invités à prier pour le diocèse dans l’attente d’un évêque, ainsi que pour celui qui sera notre futur pasteur. Au terme de cette Eucharistie, les organisateurs de la journée ont distribué un beau souvenir de cette journée à chaque jeune : un porte-clé en forme de graoully.