Un nouveau coq pour le clocher de l’église de Saint-Privat-la-Montagne

Depuis quelques mois, le coq qui surplombait le clocher de l’église de Saint-Privat-la-Montagne était en fâcheuse posture, incliné à environ 45 degrés. La cause était une oxydation et une rupture de son attache. Il tenait ainsi grâce au câble électrique du paratonnerre. Par ailleurs, le coq était en mauvais état, percé de nombreux trous dont l’origine reste inconnue.

La municipalité de Saint-Privat a donc mandaté la société Bodet pour fournir et installer un nouveau coq en remplacement de l’ancien qui était irréparable.

Dimanche 20 juin 2021, lors de l’eucharistie dominicale, l’abbé Michel Tchamgbade, curé de la Communauté de paroisses Saint-Pierre de Jaumont, a béni le nouveau coq après avoir expliqué la raison de la présence des coqs en haut des clochers de nos églises.

Lundi 21 juin 2021, l’ancien coq et son paratonnerre ont ensuite été substitués par les nouveaux éléments. Installer un coq en haut d’un clocher de plus de 40 mètres de haut n’est pas une sinécure, particulièrement si la météo joue les trouble-fête avec des vents de l’ordre de 60 km en rafale.

Néanmoins, avec l’aide d’un camion-nacelle de 26 tonnes et grâce au professionnalisme des intervenants, tout s’est heureusement fort bien passé en deux heures.

Cette nouvelle installation devrait pouvoir endurer les difficiles conditions atmosphériques pendant au moins un siècle, à moins que la foudre ne vienne frapper le paratonnerre qui surplombe le nouveau coq.