Metz-Devant-les-Ponts : fête de la Saint-Luc

À l’occasion de la fête de saint Luc, patron des médecins et par extension des soignants, une messe présidée par l’abbé Sébastien Klam, vicaire général, était organisée le mardi 18 octobre 2022, en l’église du Saint-Sacrement à Metz-Devant-les-Ponts.

C’est une messe itinérante… mais qui devient aussi une tradition, puisque cela fait désormais 7 ans que le Service diocésain Santé-Handicap propose aux chrétiens de se réunir chaque 18 octobre, en la fête de saint Luc, pour une messe à l’intention des soignants. La première fois, ce fut la paroisse de Metz-La-Grange-aux-Bois qui organisa cette messe, en tant que voisine du CHR de Mercy. Depuis, elle fut organisée à Thionville, à Forbach, à Sarrebourg… et cette année à Metz-Devant-les-Ponts.

Après le mot de bienvenue du curé-archiprêtre, l’abbé Bernard Bellanza, le père Sébastien Klam a resitué cette messe dans le cadre de la fête de l’évangéliste, le medécin bien-aimé. Il était entouré des prêtres de la communauté de paroisses, les abbés Philippe Bernard-Quintus et Jean-Paul Gervail et des diacres Salvatore Liacy, Jean-Luc Robin et Jean-Luc Wagner.

Commentant la parabole du Bon Samaritain, le célébrant a montré les différentes attitudes de soin que développe le samaritain au bénéfice de l’homme attaqué par les bandits sur la route. « Nous pouvons rendre grâce pour le bien fait par les soignants d’hier comme par ceux d’aujourd’hui. Mais il faut aller plus loin : qui prend soin des soignants ? Nous pouvons au moins être en relation d’attention, d’écoute et d’amitié avec eux. Soyons cette présence auprès d’eux, à l’image du Christ qui est toujours présent auprès de Paul quand des vents contraires se manifestent dans son ministère de prédication.« 

Une prière universelle a confié les personnes malades, les soignants et les communautés locales. À la fin de la messe, l’abbé Gervail a présenté les personnes impliquées au sein du Service de l’Évangile auprès des malades (SEM), avant que soignants et membres du service diocésain ne soient tous appelés pour recevoir une bénédiction spéciale en cette fête de leur saint patron.