Inauguration des nouveaux vitraux de Kimsooja à la cathédrale de Metz

Jeudi 15 septembre 2022 a eu lieu l’inauguration officielle des vitraux contemporains réalisés par l’artiste américano-coréenne Kimsooja dans le triforium du bras sud de la cathédrale Saint-Étienne de Metz.

C’est en présence du préfet de la Moselle, Laurent Touvet, représentant la ministre de la Culture, de Mme Rima Abdul Malak, du nouvel archevêque-évêque de Metz, Mgr Philippe Ballot, de l’artiste Kimsooja et des autorités politiques et culturelles du département, qu’a eu lieu cette inauguration de nouvelles verrières, commandées par l’État dans le cadre des festivités des 800 ans de la construction de la cathédrale gothique Saint-Étienne de Metz… mais réalisés avec retard à cause de la pandémie.

Ces vitraux, qui habillent le transept sud de la cathédrale, sont en regard des verrières réalisées par Marc Chagall au XXème siècle. Ce sont les premières verrières du XXIème siècle, complétant ainsi la plus grande surface de vitraux dans une cathédrale gothique.

Les nouveaux vitraux offrent un spectre de couleurs changeantes au gré des variations de la lumière du jour, par une combinaison de verres colorés traditionnels, superposés avec des verres industriels dits « dichroïques » qui reflètent certaines couleurs tout en laissant passer les autres.

La cérémonie protocolaire

À 11h, les autorités ont d’abord coupé symboliquement le ruban. Le responsable de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et du ministère de la Culture ont brièvement introduit la cérémonie, rappelant la décision de création de ces nouveaux vitraux et le choix de l’artiste pour cette commande publique, signe « d’un dialogue entre la Corée du sud et la France« . « Ces vitraux ont été un défi artistique et technique, montrant aussi l’intelligence et la générosité de l’artiste et de l’atelier des maîtres verrier Parot.« 

Dans un second temps, ce fut une succession de prises de paroles : d’abord le préfet, puis l’archevêque, l’artiste Kimsooja, le maire de Metz et la directrice régionale des affaires culturelles.

Lire le mot de Mgr Philippe Ballot

Enfin, dans un dernier temps, les personnes présentes ont pu déambuler devant les nouvelles verrières, les officiels étant guidés par M. Charlery, conservateur de la cathédrale, accompagné par quelques pièces d’orgue jouées à l’orgue renaissance du triforium par Thierry Ferré, organiste titulaire.