En route vers Notre-Dame du Luxembourg

Le pèlerinage des Mosellans vers Notre-Dame du Luxembourg est une tradition depuis le 17ème siècle et il a pu de nouveau avoir lieu cette année après deux années d’interruption. Lundi 9 mai 2022, c’est donc avec une émotion particulière que les pèlerins mosellans ont retrouvé Notre-Dame des consolations dans la cathédrale de Luxembourg.

C’est Mgr Leo Wagener, évêque auxiliaire du Luxembourg, qui a accueilli chaleureusement les pèlerins, remerciant à travers eux toutes les personnes qui viennent apporter au Luxembourg leurs compétences : « c’est grâce à tous ceux et celles qui travaillent dans nos hôpitaux et nos maisons de retraites, et dans bien d’autres lieux encore, que nous avons pu traverser la période de pandémie que nous venons de vivre. C’est pourquoi je les remercie à travers vous. » Mgr Vuillemin, qui présidait le pèlerinage, a lui aussi rappelé la longue amitié qui lie les deux diocèses dans l’histoire. C’est l’abbé Dominique Thiry qui a prêché durant l’eucharistie à la cathédrale, notant que « nombreuses sont les situations qui ont besoin de la consolation de Marie, nombreuses sont les personnes qui souffrent et que nous venons déposer aux pieds de Notre-Dame des consolations« 

En ce 9 mai, le jour était aussi idéal pour suivre les pas de Robert Schuman, né au Luxembourg. Les pèlerins ont donc marché, découvrant les lieux où il vécut son enfance, allant de son collège à sa maison natale, remontant dans l’histoire de ce quartier dans lequel il a vécu, et ceci grâce aux explications très appréciées de Renée Schmit, directrice des pèlerinages de l’archidiocèse, et d’un guide luxembourgeois. La journée s’est conclue par un temps de prière dans l’église baptismale de Robert Schuman, un temps où chaque participant a pu remercier Notre-Dame pour les grâces reçues et pour cette amitié interdiocésaine.