Messe télévisée à Scy-Chazelles

En ce dimanche 8 mai 2022, les caméras du Jour du Seigneur se sont posées au sein de l’église Saint-Rémi de Scy-Chazelles pour une messe télévisée en mémoire de Robert Schuman.

L’abbé Jérôme Petitjean, curé-archiprêtre du lieu, présidait cette messe, accompagné notamment par les chanoines Joseph Jost, vice-postulateur de la cause de béatification du serviteur de Dieu Robert Schuman et Roland Dietrich.

L’église était comble, grâce à la participation active des paroissiens, notamment de la chorale au grand complet, des membres de l’Institut Saint-Benoit, et de la famille de Jacques, qui vivait sa première communion lors de cette messe. Sa sœur, Fantine accueillait les spectateurs dans un sujet diffusé juste avant la messe, en compagnie d’une habitante de Scy-Chazelles, très attachée à la figure de Robert Schuman, et de Soeur Claudine, supérieure de la communauté des sœurs Servantes du Cœur de Jésus, communauté voisine de la maison de Robert Schuman.

Dans son homélie, le père Yves Combeau a rendu attentifs les fidèles à l’audace des pères de l’Europe, proposant un chemin de paix à des nations « s’étant livrées un combat à mort« , seulement cinq ans et un jour après la fin de la guerre. « Nous sommes ici parce que Robert Schuman a été un homme de courage, de ténacité, de paix, et un chrétien« . Commentant aussi l’évangile du jour du bon berger, il a invité tous les baptisés à devenir des bergers, prenant soin les uns des autres. Il a conclu son homélie en s’adressant à Jacques, premier communiant, lui confiant la mission de devenir « le serviteur et le berger de ses frères. »