Lancement de la construction du futur vestiaire solidaire Saint-Martin

Jeudi 30 juin 2021, Mgr Lagleize a béni et posé la première pierre du futur vestiaire solidaire Saint-Martin de Caritas-Moselle, à quelques pas de l’actuel vestiaire, situé boulevard Paixhans à Metz.

Au cours de l’office liturgique organisé pour cette occasion, l’évêque de Metz, Mgr Lagleize, a expliqué l’intérêt de cette construction, rappelant qu’un nouveau vestiaire était plus que nécessaire, compte-tenu de l’augmentation de la précarité que connait notre pays et notre territoire frontalier.

Il a tenu à remercier chaque acteur de ce projet : la Ville, le département, l’État avec le plan France Relance, les mécènes privés regroupés par Metz mécènes solidaires. Pour Mgr Lagleize, “l’Église comme ces différents acteurs sont partenaires pour permettre à nos concitoyens de vivre dignement.”

Avant de procéder à la pose de la première pierre, chaque acteur du projet a apposé sa signature sur un parchemin. Celui-ci a ensuite été déposé dans la pierre, avec une pièce de 2 € de l’année 2021, en guise de mémoire historique de cet acte.

Après la bénédiction, Mgr Lagleize a procédé à la pose de la première pierre du futur vestiaire solidaire. Un acte symbolique qui marque le démarrage officiel de la construction.

 

La seconde partie de la rencontre fut consacrée à des prises de paroles successives des différents partenaires présents. L’évêque a rappelé que le vestiaire Saint-Martin traite quatre tonnes de vêtements chaque semaine. Afin de gérer au mieux toutes ces arrivées de dons, des bénévoles sont plus que nécessaires. Or, face à la crise du Covid-19, le nombre de bénévoles s’est réduit considérablement. C’était sans compter sur l’arrivée de plusieurs jeunes qui se sont mobilisés pour aider Caritas. “Une belle jeunesse qui sait s’engager pour une mission au service des autres”, s’est réjoui l’évêque.

À leur tour, chacun des partenaires (élus, sous-préfète, représentante de Metz mécènes solidaire) de ce projet, arrivé lauréat parmi les projets étudiés par le dispositif France Relance, ont pris la parole pour évoquer leur soutien et leur reconnaissance de l’action menée par la Caritas Moselle au service des plus fragiles.

La rencontre s’est terminée autour d’un buffet pour fêter le démarrage d’un projet plus qu’essentiel sur notre territoire. L’entreprise LCR, en charge du chantier, prévoit son achèvement pour la fin du mois de janvier 2022.