dossier du mois

Semaine de prière

pour l'unité des chrétiens

du 18 au 25 janvier 2019

Semaine de prière pour l’unité chrétienne du 18 au 25 janvier 2019

Les chrétiens d’Indonésie, inquiets par les situations de corruption qui gangrènent leur pays, nous invitent à prier pour l’unité avec un thème issu du livre du Deutéronome : « Tu rechercheras la justice, rien que la justice » (Dt 16,18-20).

Le thème est formulé ainsi en français : « Justice et paix s’embrassent : chemin d’unité ».

Les outils diffusés par Unité Chrétienne sont disponibles avec le matériel permanent (signets, cartes postales, bougies).

Textes bibliques et prières à télécharger pour chaque jour de la Semaine

Extrait du dossier d'Église de Metz

 Le dialogue œcuménique, un enrichissement pour la foi

En Moselle, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens sera animée par la Commission œcuménique mixte dont sont membres l’abbé Jean-Louis Barthelmé, délégué diocésain à l’œcuménisme et aux relations avec le judaïsme, et Christian Schubert, pasteur à Saint-Avold. Nous les avons interrogés sur l’importance du dialogue œcuménique.

 Jean-Louis Barthelmé, vous avez été nommé en septembre 2018. Comment abordez-vous vos nouvelles fonctions ?

Très bien. J’ai toujours considéré l’œcuménisme comme un aspect très important de la dynamique pastorale.  C’est la meilleure manière de mettre en œuvre la prière de Jésus : « Que tous soient un. » Jusque-là, j’ai l’ai vécu en paroisse, notamment avec les jeunes. Être l’animateur de la Commission œcuménique mixte de Moselle me permet de le développer au niveau diocésain. Cette commission rassemble des catholiques, des protestants et des orthodoxes. En premier lieu, il s’agit de vivre la fraternité œcuménique au sein du groupe. Nous sommes également des représentants de nos Églises au sein de la commission, pour sensibiliser nos communautés à la nécessité de mettre en œuvre ce que le Christ nous a dit dans sa prière sacerdotale. Toutes les initiatives peuvent être intéressantes pour le développer : actions caritatives, marches pour le climat, etc. Pour que cela soit possible, nous devons prendre en compte les organisations territoriales qui sont différentes pour chacune de nos Églises.

Christian Schubert, vous êtes vice-président de la Commission œcuménique protestante de Moselle. Est-ce que vous pouvez nous dire quel est son rôle ?

Chez les protestants, la commission œcuménique travaille sur le territoire d’Alsace-Moselle. Son travail rejoint celui de la commission mixte. Chez les protestants, nous devons aussi faire ce travail entre les différentes Églises nées durant l’histoire. C’est un défi pour notre commission de rendre attentif à ce que vivent les autres communautés.

Dans mes actions pastorales, je constate souvent que les jeunes entrent bien plus facilement dans ce dialogue, sans avoir les aprioris des anciens, en se réjouissant que la foi en Jésus Christ soit bien plus forte que leurs différences. Je me réjouis également des actions qui sont portées par les chrétiens, par exemple en faveur de la protection des plus pauvres, de la protection de la planète dans le cadre de la COP 21. Ces actions communes sont très stimulantes pour chacune de nos communautés.

Jean-Louis Barthelmé, au sein de l’Église diocésaine, quels sont les lieux où la question de l’œcuménisme est plus particulièrement portée ?

En premier lieu au niveau local. Dans plusieurs archiprêtrés, des chrétiens se rejoignent pour prier ensemble, méditer la Parole de Dieu. L’œcuménisme se vit aussi dans les hôpitaux, les prisons et dans bien d’autres secteurs de la pastorale.

En Moselle, il y a deux lieux principaux : la Commission diocésaine pour l’unité des chrétiens permet aux catholiques de réfléchir aux manières de déployer le dialogue dans différents domaines de la pastorale ; au sein de la Commission œcuménique mixte de Moselle, nous vivons le dialogue avec les autres traditions chrétiennes.

Au niveau diocésain, nous avons aussi mis en route un groupe de travail avec le Service diocésain de la pastorale du tourisme et des loisirs, le Service diocésain des relations avec les musulmans et le Service diocésain pour la Mission universelle de l’Église, afin de soutenir les personnes qui s’engagent pour la septième mission du projet diocésain pour une conversion missionnaire : l’ouverture au monde.

Christian Schubert, comment se vit le dialogue œcuménique au sein du monde protestant ?

Cela dépend bien sûr de la personnalité des pasteurs. La Commission œcuménique protestante rassemble différentes Églises protestantes, celles de l’UEPAL (1) mais aussi les Églises évangéliques, méthodistes, selon leur enracinement sur le territoire mosellan. Au niveau des églises luthéro-réformées, nous travaillons ensemble, mais nous cherchons à développer les relations avec les Églises évangéliques. Dans certains lieux, les liens sont tissés depuis longtemps, et les différentes communautés ont plaisir à se retrouver régulièrement. Le premier pas est souvent de construire des liens humains pour pouvoir dialoguer sur les manières de vivre notre foi. C’est un travail de longue haleine qui est à développer en permanence.

La commémoration des 500 ans de la Réforme luthérienne a permis de mettre la lumière sur ces partenariats. La présence du Pape à la célébration de lancement en a été un signe important. Dans chaque secteur, il y a eu ensuite des initiatives facilitant la connaissance mutuelle des communautés, entre les églises protestantes, et avec les autres églises chrétiennes.

Jean-Louis Barthelmé, comment la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens peut aider les chrétiens à vivre leur foi ?

Le mouvement œcuménique, c’est le meilleur moyen de comprendre et vivre la foi en Jésus Christ. Chacune de nos traditions, au fil des années, a plus ou moins développé différents aspects de la foi, et l’ouverture sur ce que proposent les autres traditions chrétiennes nourrissent notre propre manière de vivre de l’Évangile. Cette complémentarité est enrichissante pour chacun. Au sein de la Commission œcuménique mixte, nous essayons aussi d’avoir un regard plus large que la Moselle, pour comprendre ce qui se vit dans les différentes églises chrétiennes en France et dans le monde.

Le premier objectif de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens est de prier les uns pour les autres, que la diversité des églises chrétiennes soit ou non implantée sur chacun des territoires. Cette prière pour l’unité n’est pas optionnelle puisqu’elle nous est demandée par Jésus Lui-même. En Moselle, des initiatives très diverses sont proposées, qui sont le fruit de la créativité des communautés : conférences, soirées de prière à la manière de Taizé, célébrations communes, marche, temps de convivialité. À travers le thème 2019 de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens – « Tu chercheras la justice, rien que la justice » – nous pouvons aussi réfléchir à la manière dont nous pouvons agir ensemble. Vous trouverez tous les outils pour animer cette semaine sur le site http://unitechretienne.org

Propos recueillis par Christine Martin

(1) Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine

Événements

Dates des rencontres et célébrations en Moselle

Sarreguemines

Du 18 au 25 janvier, de 7h45 à 8h, au foyer Henri Bacher

Samedi 19 janvier, à 18h30, à l’église Saint Nicolas (prédication du pasteur Samuel Mahler)

Dimanche 20 janvier, à 10h, à l’église protestante

Mardi 22 janvier, à 20h, au foyer Henri Bacher

Bitche 

Samedi 19 janvier, à 19h30, à l’église Sainte Catherine

Mercredi 30 janvier, à 19h30, au presbytère protestant de Bitche (21 rue Tessier) conférence du professeur Gérard Siegwalt sur le thème « Le chemin œcuménique, un chantier ouvert ! »

Metz :

Dimanche 20 janvier, à 10h, à l’église luthérienne (prédication de l’abbé Robert Scholtus)

mardi 22, à 20h, à l’église St Martin

Sarrebourg : Dimanche 20 janvier, à 10h30, à l’église Saint Barthélémy

Silvange : Lundi 21 janvier, à 20h, à la chapelle Saint Paul

Saint Avold : Mardi 22 janvier, à 20h, à l’église Saint Joseph de la cité Huchet

Montigny les Metz : Mercredi 23 janvier, à 19h30, à la crypte de l’église Sainte Jeanne d’Arc

Boulay : Mercredi 23 janvier, à 20h, à l’église Saint Etienne

Knutange : Jeudi 24 janvier, à 18h, à l’église Saint Charles

Thionville : Jeudi 24 janvier, à 20h, à la salle Schweitzer

Mainvillers : Vendredi 25 janvier, à 20h, à l’église Saint Laurent

Abreschviller : Dimanche 27 janvier, à 10h, au temps protestant

Podcast

Au sujet de la semaine pour l'unité des chrétiens

Sarralbe : soirée de l’unité des chrétiens autour de saint Paul

Vendredi 25 janvier 2019, la communauté protestante de Sarralbe et la communauté catholique de Sarralbe ont organisé une soirée débat avec la projection du film : « Paul, Apôtre du Christ » à la salle Socioculturelle de Sarralbe.

Prier pour l’unité des chrétiens

ans de nombreux endroits du diocèse, des chrétiens de différentes confessions se réunissent depuis le 18 janvier, début de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. A Bouzonville, des membres des communautés catholiques et protestantes ont vécu une soirée de prière mercredi 23 janvier.