Le calendrier inversé fait un carton plein

L’idée du calendrier inversé est connue depuis plusieurs années : à la place de vider une boite de chocolats jour après jours, on en remplit une avec chaque jour un cadeau que l’on offre à une personne démunie.

A Montigny-lès-Metz, sur la proposition de quelques paroissiens, un appel a ainsi été lancé au début du temps de l’Avent. Les personnes qui le désiraient étaient invitées, durant une semaine, à partager des productions personnelles, des objets qui ne leur servaient plus, ou d’autres choses, avec les personnes soutenues par la Conférence St Vincent de Paul. L’idée était non seulement d’aider des personnes en particulier, mais aussi de passer par une institution qui évite les doublons par rapport à ce que les bénéficiaires pourraient recevoir par ailleurs. Pendant 2 semaines, les colis ont été réceptionnés dans les presbytères de la communauté de paroisse, avant d’être reconditionnés en petits cadeaux distribués mercredi dernier.

Cette proposition a reçu un accueil favorable de nombreux paroissiens, au point que plus de 250 colis ont été confectionnés, avec des confitures, des bracelets ou montres, des bijoux fantaisie, des produits d’hygiène corporelle, du parfum… Les enfants ont également participé en partageant leurs jouets.

Une œuvre collective qui montre que l’Avent, outre un temps de préparation personnel et spirituel, est aussi un temps de partage…

Stéphane Jourdain