Assemblée générale de la Société Saint-Vincent de Paul de Moselle

SSVP Moselle : donner vie à l’espérance vincentienne

Samedi 14 avril, la Société Saint-Vincent de Paul de Moselle (SSVP) s’est rassemblée à la Maison Saint André à Peltre pour son Assemblée Générale. Après le mot d’accueil de Gabrielle Pister, présidente départementale, il revenait au chanoine André Dukiel, conseiller spirituel, d’introduire par le chant l’assemblée forte d’une centaine de vincentiens venus des 19 conférences de la Moselle.

Dans le rapport moral et le bilan d’activités, Gabrielle Pister a souligné qu’au cours de l’année 2017, les vincentiens de Moselle ont témoigné de :

  • 60 000 heures de bénévolats, 1500 heures de visites à domicile, 700 visites en institution
  • 30 000 passages de bénéficiaires dans les Banques Alimentaires
  • 6800 passages de bénéficiaires dans les vestiaires
  • 1165 bénéficiaires d’aide au règlement de factures
  • 9 personnes en formation à Peltre, 11 présidents aux journées de formation, 3 représentants aux journées de la communication à Paris, 3 réunions du Conseil d’Administration

Après avoir rappelé le projet d’accueillir dans le réseau de charité de proximité des personnes en situation de R.S.A. pour venir les aider, le rapport moral et le bilan d’activités ont été approuvés par l’assemblée.

Marcel Wilhem, trésorier départemental, a présenté le rapport financier et le budget prévisionnel du Conseil départemental et des 19 Conférences en rappelant que 49.79 % sont affectés aux dépenses sociales, soit 131 742, 86 €. Il a fait part de la visite du commissaire au compte du cabinet indépendant Deloïtte, conformément à la charte « Don de confiance », qui va remettre son rapport en préconisant la double signature des chèques et l’établissement des fiches de caisses. Le rapport financier et le budget prévisionnel ont été approuvés à l’unanimité.

La matinée s’est poursuivie autour de la messe dans l’église de la Sainte-Trinité de la Maison Saint-André, une nouvelle occasion pour André Dukiel de rendre grâce à Dieu pour sa présence réconfortante « c’est moi, n’ayez pas peur », invitant les membres de l’assemblée à lui confier tous ceux qu’ils aident.

Après le repas chaleureux servi par les sœurs de la Providence de saint André, l’après-midi était construite pour donner vie à l’espérance vincentienne à partir de la conférence de Robert Gurtner, père Lazariste, autour du bon sens de Monsieur Vincent qui l’a guidé tout au long de sa vie, donnant tout au service des autres et sens aux actions de la Société Saint-Vincent de Paul d’aujourd’hui pour humaniser nos sociétés.

Les membres vincentiens ont pu réfléchir en carrefour pour approfondir un questionnaire défini par l’équipe d’animation. L’assemblée générale s’est terminée par la mise en commun des carrefours sous forme d’une synthèse qui sera proposée par Pascal Château, président de la Conférence de Montigny-les-Metz, lors d’une prochaine réunion.

La Société Saint-Vincent de Paul de Moselle remercie les sœurs de la Providence de saint André pour leur accueil.