À Boler, les jeunes bougent leur église !

« Même si la prise est vieille, c’est important de se brancher sur le Seigneur » !

Voilà comment l’abbé Mathieu Schiebel a conclu au cours de son homélie, une belle semaine de travaux, du 9 au 13 juillet dernier. Après 50 ans de poussière, la chapelle de Boler a retrouvé son éclat grâce aux jeunes cathos de Thionville. Aidés par des membres de l’association locale « Culture et Patrimoine », 14 jeunes du pays thionvillois ont réhabilité cette chapelle, rattachée à la commune de Breistroff-la-Grande. Les jeunes se sont retroussés les manches pour lui donner une nouvelle vie. C’était une volonté des membres de l’association et de l’abbé Mathieu Schiebel, curé du lieu que de rouvrir cette chapelle pour pouvoir de nouveau y célébrer la messe et pouvoir venir s’y recueillir pour prier.

Pari réussi puisque les jeunes après cinq jours à nettoyer, balayer et astiquer ont pu voir leurs efforts récompensés par une messe d’action de grâce en présence de leur famille, des membres de l’association, des paroissiens, des membres du conseil de fabrique de Boust-Breistroff et des habitants des communes, représentés par Messieurs les maires de Breistroff et Boust, tous les deux présents pour l’occasion.

Ce projet s’est fait dans le cadre d’un camp d’été organisé par la pastorale des jeunes de Thionville, porté par l’abbé Mathieu et Fabienne Thomas, ALP du diocèse. Au total, 14 jeunes et 4 animateurs ont vécu une semaine de travaux mais également de prière et de découverte. Un tour à Bora Bora Boust lors d’une veillée tropicale, une randonnée dans les bois pour découvrir Boler, ainsi que la tour d’Usselskirch ou encore l’architecture particulière de l’église de Boust où les jeunes ont pu célébrer la messe tous les jours avec les paroissiens. À travers ce service, les jeunes ont découvert la joie de témoigner d’une autre façon. Ils l’ont partagé avec toutes les personnes qui sont venues les aider, que ce soit physiquement ou autrement par de nombreux gâteaux offerts par exemple. Si les jeunes ont reçu beaucoup de mercis, ils ont aussi pu en donner !

« Maintenant, il faut partager à plein tube ce qu’on a vécu, ne pas nous laisser éteindre, ne pas laisser éteindre ce dynamisme ! » Merci les jeunes, merci à Margot, Ida, Lorène, Aurore, Enzo, Maxime, Clément, Alexandre, Jules, Arthur, Chryst, Ely, Maxime, Matthieu et merci aux animateurs, Mathieu, Fabienne, Danuta et Aurélie. Continuons à faire bouger notre Église !