Lourdes 2018 : Écouter ce que Dieu veut nous dire

Tout au long de cette troisième journée du pèlerinage des jeunes mosellans à Lourdes, la question de l’écoute revient : dans la Parole de Dieu reçue lors de la messe internationale, dans les témoignages donnés au pavillon des vocations ou dans les signes de Lourdes (prière, passage aux piscines ou procession eucharistique). Écouter et partager sa joie. C’est aussi le sens de la veillée festive qui clôture cette journée de mercredi.

Ce mercredi matin, les 460 pèlerins mosellans se sont mêlés à la grande foule des pèlerins valides et malades, aux hospitaliers et brancardiers dans la grande basilique souterraine Saint-Pie X. La messe est impressionnante dans ce grand vaisseau de béton, avec un grand autel placé au centre. La messe s’ouvre avec la longue procession d’entrée, bannières des pèlerinages en tête, servants d’autel, diacres et prêtres, puis enfin les évêques.

C’est Mgr Eric Aumônier, évêque de Versailles qui préside la célébration eucharistique, entouré de Mgr Aubertin, archevêque de Tours et de Mgr Lagleize, évêque de Metz. La chorale soutient la prière de toute l’assemblée, et les lectures faites en diverses langues sont traduites. Mgr Aumônier relève la figure de saint Marc, évangéliste dont c’est la fête en ce jour, rappelant à tous que « nous sommes évangélisés, mais aussi évangélisateurs autour de nous« .

Dans l’après-midi, les lycéens sont répartis entre le chapelet à la grotte (en direct sur RCF Jerico Moselle), l’expérience des piscines et la procession eucharistique qu’ils peuvent vivre. Avant ou après cette activité à la carte, un temps de catéchèse leur est proposé autour du sens de la prière du chapelet, de la procession eucharistique ou sur le sens de la démarche aux piscines. De leurs côtés, les collégiens vivent à leur tour, le temps de réflexion et de témoignage autour des vocations, avec l’acti-vote, la rencontre de témoins (couples mariés, religieux et religieuses, séminaristes, prêtres et diacres) et des ateliers d’expression diversifiés.

En soirée, cap sur la cité Saint-Pierre et la grande salle Padre Pio pour vivre la soirée festive. La foi pour les jeunes sait aussi se montrer joyeuse et festive, par des chants de louange et de la danse. Mgr Lagleize entrecoupera cette soirée par quelques mots d’encouragements des jeunes à oser vivre leur foi de jeunes de manière missionnaire.