Le Conseil presbytéral valide le projet de réforme diocésaine

Mercredi 18 avril, soit quatre jours après le Congrès diocésain qui avait réuni archiprêtres, membres du Conseil pastoral diocésain, du Conseil presbytéral, du Conseil épiscopal et les directeurs des services diocésains, Mgr Lagleize a demandé aux délégués du clergé de valider le projet de réforme diocésaine ainsi que le remodelage des archiprêtrés.

Après une heure de débats sur des amendements et des corrections mineures sur le texte proposé lors du congrès, le texte a été mis aux votes. Sur les 24 votants, 21 prêtres ont approuvé cette réforme diocésaine (deux refus et une abstention).

Concernant le remodelage territorial, les évolutions ont été présentées, avec la scission des archiprêtrés les plus importants. Certaines communautés de paroisses voient leurs limites transformées, pour mieux coller aux réalités du terrain. Un grand consensus a accueilli ce travail qui n’a pas soulevé de discussions majeures. Il reste cependant quelques points à l’étude, notamment dans l’Est du diocèse, autour de Bitche et de Rohrbach-lès-Bitche, où le travail en commun de certaines communautés de paroisses implique de continuer le discernement pour que tous les acteurs concernés puissent encore donner leur point de vue.

À l’issue du vote des nouveaux archiprêtrés, acceptés par 23 oui sur 24 votants, Mgr Lagleize a offert l’apéritif aux membres du Conseil presbytéral pour la dernière session de leur mandature et pour les remercier de ce travail.

Après le repas, l’économe diocésain, M. Olivier Guibert, est venu présenter les comptes de la Mense épiscopale, de la CREPAIM et de l’Association Notre-Dame. Puis un point d’information a été fait sur les modalités des élections du prochain Conseil presbytéral et sur les finances de cette institution. La session s’est terminée par un temps de discussion libre avec Mgr Lagleize et la messe.