Sarralbe : un Noël sobre et priant

Pour ce Noël 2020, l’abbé Francis Klaser, curé et archiprêtre de Sarralbe, et l’équipe de coordination pastorale (ECP) ont proposé une messe supplémentaire à l’église de Sarralbe, permettant ainsi aux fidèles de participer aux offices, tout en respectant les mesures sanitaires imposées. Par le passé, la messe unique de 17h rassemblait des fidèles venue de tous les horizons et l’on pouvait compter entre 500 et 700 personnes.

En cette période de pandémie, les enfants ont été invités à venir participer à la veillée-messe, à 11h du matin. “Cette messe supplémentaire permettra aux familles avec enfants de participer, dans une meilleure ambiance, tout en respectant la distanciation imposée par les mesures sanitaires…” a argumenté l’abbé Francis. La messe de 17h initialement proposée était maintenue, comme celle de 23h à l’église de Rech.
La jeune Cécile, a été invitée à soutenir de sa flute traversière, le beau cantique d’entrée de Jo Akepsimas , Sa maman l’appelait Jésus, ainsi que le jeune Maël, avec sa clarinette, pour interpréter Douce nuit.

La messe de 11h a été animée par les jeunes de la confirmation et les enfants de la première communion. Les jeunes, avec leurs animateurs, avaient choisi comme thème Noël 1886, une double conversion! Tour à tour les jeunes ont narré ce qui est arrivé à Thérèse Martin (sainte Thérèse de l’Enfant Jésus), âgée de 13 ans, et Paul Claudel, 18 ans, lors de leur rencontre décisive avec le Christ, un soir de Noël 1886. Un récit captivant agrémenté de panneaux confectionnés par les grands jeunes.

Les enfants de la première communion ont ensuite ramené l’Enfant Jésus, mimant une crèche vivante. Dans son homélie, l’abbé Francis Klaser a mis l’accent sur le prendre soin, invitant les enfants et les jeunes à reconnaître autour d’eux, tous ceux qui prennent soin d’eux : “Prendre soin de quelqu’un c’est le chemin d’un bonheur profond. Aujourd’hui, Jésus vient à nous en petit bébé et nous invite à prendre soin de Lui, car Jésus ne cherche qu’à grandir dans le cœur de chacun !