Budange-Fameck : fête de sainte Anne

C’est au cœur de l’été et sous la pluie, que s’est déroulé, dimanche 26 juillet 2020, le pèlerinage de la Sainte-Anne. Ainsi, ce sont près de 80 personnes venues de toute la Communauté de paroisses bienheureux Frédéric Ozanam qui se sont rassemblées pour fêter sainte Anne et Joachim, parents de la Vierge Marie et grands parents de Jésus.

Regroupées autour de la chapelle dédiée à la sainte, située dans les champs, la messe fut présidée par le père Tristan Taillasson et le diacre Philippe Fourgon. Les chants et l’orgue furent animés par la chorale d’Uckange.

Le diacre Philippe, dans son homélie, a rappelé que dans l’Évangile du jour, il était question d’un trésor caché dans un champs, comme le fut la statuette de sainte Anne, découverte par les paysans dans les terres dites “du bas” du village de Budange. C’est à cet endroit que fut construite la chapelle au XVIe siècle.

Là où est ton trésor, là est ton cœur” a précisé le diacre “ce trésor est caché, enfoui en nous…” C’est la Bonne Nouvelle de l’évangile de Matthieu “le royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien”. Il nous faut découvrir le royaume en nous pour en tirer du beau, du bon… Il a souhaité à chaque famille, à chaque personne “l’esprit de discernement pour partager le trésor de l’Évangile et la joie de la Foi avec ceux qui ont besoin de revenir pour rencontrer DIEU, en sortie, pour sentir sa présence dans leur vie, à travers l’autre et les projets pastoraux en cours“.

Après le chant à sainte Anne, entonné en chœur “Sainte Anne Ô bonne mère, daigne accepter nos chants, entends notre prière, protège tes enfants“, le père Tristan a remercié l’ensemble des participants, les personnes qui ont préparé et animé la célébration, la chorale, ainsi que la municipalité pour le prêt de matériel. À la suite de quoi, il a donné la bénédiction à toute l’assemblée qui s’est dispersée dans la bonne humeur. C’est à ce moment-là que le soleil à fait son apparition, ajoutant encore de la joie dans les cœurs.