Metz Queuleu: Prier avec les psaumes

L’abbé Denis Velfert propose une forme de prière possible en temps de confinement aux membres du groupe biblique de Metz-Queuleu. Une forme de prière qui peut être utile à tous. Mode d’emploi.

Dans un monde où les sacrements ne sont pas disponibles, les catholiques peuvent saisir l’occasion de redécouvrir la prière personnelle et la prière en famille. Nous savons qu’au Japon des chrétiens se sont transmis en foi au Christ pendant des siècles sans prêtres ni sacrements. Le Père de Foucauld seul au Sahara a été privé de messe pendant de très longs mois … Une partie de l’avenir de l’Eglise se joue dans ces directions.

Aussi je vous propose de prier avec un psaume par jour.

Je les choisis parmi les psaumes de supplication individuelle ou collective, ou des psaumes de confiance. Quelquefois tout est mêlé : quand on souffre, on n’est pas forcément « logique » !!!…

 Pourquoi des Psaumes ?

– parce qu’ils sont la prière de nos « frères ainés » depuis 3000 ans
– parce que c’est avec eux que Jésus a prié son Père
– parce qu’ils sont l’essentiel de la prière communautaire de l’Eglise depuis 2000 ans et que nous en entendons un chaque dimanche (souvent sans savoir l’intérioriser !)
– parce qu’ils sont encore et pour toujours des cris pour dire : « la joie, la souffrance, l’espoir, la maladie, l’injustice, l’oppression, les adversaires, l’absence apparente de Dieu, avec cette originalité que, toujours, l’emporte l’action de Grâces envers Dieu »
– les psaumes nous permettent de prier: avec le peuple juif,  avec Jésus, avec le monde qui majoritairement ne connaît pas Jésus. Malgré les difficultés.

 Nos difficultés par rapport aux Psaumes :

Elles sont nombreuses mais toutes surmontables :
a) Comment « prier avec le peuple juif » ? On peut laisser tomber cet aspect pour l’instant, puisqu’il demande un minimum de formation spécifique (que l’on trouve cependant en partie dans l’introduction aux psaumes dans presque toutes les bibles).
b) Ce ne sont pas seulement les mots qui sont difficiles mais les images. Par exemple : les ennemis qui écrasent peuvent être représentés par le guerrier, l’accusateur, une bête féroce …
c) C’est l’anthropologie qui n’est pas la nôtre, la conception de l’homme. Par exemple : pour le psalmiste juif, l’âme n’est pas séparée du corps comme pour nous, mais elle est le principe vital d’un être humain corps-âme-esprit. Autre exemple : « les enfers » sont les profondeurs du séjour des morts, alors que la foi en la résurrection n’existe pas encore ; ce n’est jamais notre « enfer » théologique chrétien.

 Concrètement, comment faire ?

– Je choisis un psaume. Je fais lentement le signe de Croix. Je me mets en présence de Dieu et je lui dis que je veux prier avec ces mots que Jésus a dit, avec son Esprit, avec mes difficultés, pour le monde entier.
– Je peux lire le psaume plusieurs fois si cela me convient : une fois en l’imaginant prononcé par Jésus, une autre fois comme cri du monde. Je m’arrête sur « ce qui me parle ».
– Je dis au Seigneur ce qui me vient en tête et au cœur sur ce sujet (certains gagneront beaucoup à l’écrire)
– Je lui demande qu’il me fasse comprendre, maintenant ou plus tard, ce qu’il veut me dire.
– On n’est pas obligé de prendre un psaume en entier. Et si un psaume ne me convient pas ce jour-là, j’en prends un autre.
– Surtout je n’ai pas peur de « perdre mon temps » : je l’offre. Et si Dieu ne me parle pas, je l’accepte. Je sors de mon besoin d’efficacité. En tous cas, moi, je lui parle de ce que le monde vit.

 Quelques psaumes pour cette période (et après ! …)

4 ; 6 ; 12(13) ; 21(22) ; 22(23) ; 26(27) ; 27(28) ; 31(32) ; 37(38) ;
43(44) ; 50(51) ; 58(59) ; 61(62) ; 68(69) ; 69(70) ; 70(71) ; 73(74) ;
79(80) ; 85(86) ; 87(88) ; 89(90) ; 101(102) ; 106(107) ; 108(109)21-31 ;
119(120) ; 122(123) ; 123(124) ; 129(130) ; 136(137) ; 141(142) ; 142(143) .

En voici 31 sur 150 !!! …
▪ le plus connu est sans doute le ps 22 ;
▪ le ps 21 est utilisé pendant la Passion ;
▪ nous avons lu ensemble le ps 87 à Jérusalem à Saint Pierre en Gallicante dans ce qui a pu être la prison
de Jésus quelques heures ;
▪ le psaume 136 est bien connu en anglais grâce au Groupe BONEY M. qui l’a mis en musique.

Abbé Denis Velfert.