Veillée de Noël à Sarralbe : “Porteurs de Lumière”

Comme chaque année, l’église Saint-Martin de Sarralbe était comble pour la messe de Noël.

L’équipe de Véronique Nemsguers (ALP) avec l’abbé Francis Klaser, curé-archiprêtre de Sarralbe, avait préparé une très belle veillée en rapport avec le jubilé des 800 ans de la cathédrale de Metz sur le thème Porteurs de Lumière.

La veillée racontait l’histoire du jeune Maxime au soir de Noël, qui avait l’habitude à cette l’heure là, de se rendre à son activité sportive, mais qui pour une fois avait accepté d’interrompre son loisir favori pour se rendre à l’église. Toute la saynète illustrait comment le jeune Maxime, avec ses parents, fut saisi par Jésus qu’il découvrait dans la crèche. C’est ce qui le poussait à prendre la résolution de s’inscrire à la préparation de la première communion… À travers ce conte moderne, l’exemple de Maxime a montré à tous les jeunes présents la joie que Jésus, en ce soir de Noël, procure …

Puis pour rejoindre le thème du Jubilé des 800 ans l’équipe avait confectionné un vitrail XXL. Ce dernier restera dans le chœur de l’église durant toute l’année jubilaire. Au cours de la veillée, expliquant que la cathédrale de Metz est surnommée “la lanterne du bon Dieu”, Bernadette, une lectrice, invitait les chrétiens présents à ouvrir la porte de leur cœur pour accueillir la lumière du Seigneur. Puis, Pénélope, une autre bénévole, a expliqué que par notre baptême, nous sommes amenés à rayonner et à diffuser cette lumière à travers les sept dons de l’Esprit Saint. Pour illustrer cela, les animateurs ont symbolisé les sept dons par sept lanternes. Chaque porteur ramenait une lanterne avec une des couleurs de l’arc-en-ciel, comme le rose par exemple qui exprimait le don de la sagesse. Une très belle veillée, sobre et riche en enseignement.

Dans son homélie, l’abbé Klaser a présenté les différents langages que Dieu emploie pour nous parler. Le premier est celui du cœur, puis le langage des cadeaux, puisque le plus beau cadeau que Dieu nous fait, c’est son Fils. En fin de célébration, tous les enfants présents ont pu se faire bénir devant la crèche, par le curé et le diacre Michel Barbiche.