Saint Nicolas en visite à Willerwald

Chacun sait que le 6 décembre est la fête de saint Nicolas. À Willerwald, une des sept paroisses de la Communauté de paroisses Sainte-Trinité de l’Albe, dont l’abbé Francis Klaser en est le curé, les bénévoles œuvrent toujours à ce que leur fête patronale soit respectée.

Ainsi, ce samedi 7 décembre 2019, la paroisse Saint-Nicolas de Willerwald était en fête. Elle a accueilli les pompiers de Sarralbe et du Val de Guéblange ainsi que les anciens mineurs qui venaient fêter leur sainte patronne, sainte Barbe. De plus, une petite surprise était réservée aux enfants présents pour l’éveil à la foi : la visite, tenue secrète, de saint Nicolas.

Une vingtaine d’enfants est venue participer à l’eucharistie et découvrir saint Nicolas, dont l’histoire et l’origine de la fête datent du IIIème siècle (en 270), à Patara, situé en Lycie qui est maintenant le sud de la Turquie. Nicolas était évêque de la ville de Myre… Du fait du miracle de la résurrection de trois enfants, saint Nicolas devint le protecteur des enfants. Grâce à un diaporama et un petit montage, les enfants ont découvert une autre approche du saint patron.

Dans son homélie, l’abbé Francis Klaser n’a pas manqué de souligner les actions des sapeurs pompiers et de les remercier pour tout ce qu’ils ont fait tout au long de l’année. Ils sont toujours proches pour aider ceux qui sont frappés par un accident, un malaise, un feu ou même par les inondations. Il a rappelé également rappelé que Dieu a envoyé son fils pour sauver tous les Hommes.

À la fin de la messe, des cloches ont retenti au fond de l’église, c’était l’évêque de Myre, accompagné de quatre personnes qui portaient des coffres remplis de pains d’épices et de männele faits maison par des bénévoles. Après un mot de bienvenue, les enfants ont été invités avec les adultes à se rendre à la salle paroissiale pour recevoir de la main de saint Nicolas, un pain d’épice et un männele. Une bien belle fête qui a rassemblé adultes et jeunes.