Messe en la fête de saint Nicolas à Clouange

La fête de la Saint-Nicolas est une solennité importante en notre territoire Lorrain de la région Grand-Est. En notre diocèse de Metz, trente-six églises et chapelles ont pour saint patron, Nicolas. En l’église de Clouange après saint Henri, le titulaire de la paroisse, c’est saint Nicolas qui tient généreusement la seconde place.

Saint Nicolas est bien présent en nos esprits, en nos cœurs en ce début de mois de décembre. En effet, pour nous les lorrains saint Nicolas nous introduits déjà dans la belle et grande fête de Noël. Saint Nicolas incarne la joie, la gentillesse, la générosité, la bonté de père de famille, la sagesse d’un admirable grand-père que l’on aurait sans doute, tous, voulu avoir proche de nous en certaines années de notre vie. À la suite de notre Seigneur Jésus le Christ, saint Nicolas est le saint que Dieu nous a donné à tous, à tous ceux qui vivent en notre belle région qu’est la Lorraine.

Ce vendredi 6 décembre 2019, à 18h30, en l’église Saint-Henri de Clouange, les enfants de l’ensemble de la Communauté de paroisses Sainte-Famille de Justemont ont été invités à participer à la messe en la fête de la Saint-Nicolas. Enfants de la première communion, confirmands mais aussi les enfants qui ont été baptisés au cours de cette année 2019 étaient présents en compagnie de leurs parents.

C’est à l’issue de la messe, présidée et célébrée par l’abbé Jean Lenkey, curé-modérateur de la communauté de paroisses, que saint Nicolas est venu partager de son temps par un petit échange avec chacun des enfants. Puis est arrivé le moment tant attendu de la distribution de pains d’épices et de friandises à l’ensemble de tous les enfants, petits et grands. Ont été également récompensés tous ceux qui œuvrent quotidiennement au cœur de la paroisse, pour que celle-ci soit accueillante et vivante.

Ce fût un grand moment vécu dans la joie, dans le désir de célébrer et de fêter saint Nicolas patron des écoliers, des navigateurs, des pêcheurs, des parfumeurs…

Saint Nicolas ton crédit d’âge en âge,
A fait pleuvoir des bienfaits souverains,
Viens couvre encore de ton doux patronage,
Tes vieux amis les enfants des Lorrains”.