Serémange-Erzange : l’église Saint-Joseph fête ses 150 ans

Le conseil de fabrique, les Amis d’Adrien Printz et la municipalité ont invité durant trois jours à célébrer les 150 ans de l’église Saint-Joseph de Serémange-Erzange. Au programme des 13, 14 et 15 septembre 2019 : inauguration, expositions, messe et concert.

L’église fut construite à cheval sur le ban des deux communes de 1869 : Schrémange-Suzange, qui allait devenir Serémange (476 habitants) et Erzange (291 habitants). Par manque de finances elle resta dépourvue de clocher jusqu’en 1879. La famille De Wendel, propriétaire des usines de la vallée contribua largement au financement de l’édifice. La paroisse fut créée plus tard en 1873. Les deux communes fusionneront en 1931.

Cent-cinquante ans plus tard, la vie économique, sociale et religieuse a évolué. L’édifice est un témoin de cette histoire et c’est pourquoi la paroisse et le conseil de fabrique ont choisi le cadre des Journées du patrimoine pour organiser quatre événements :

  1. une exposition sur le patrimoine religieux et spirituel à la salle du Rio, en deux parties : la première de 1869 à 1965 regroupant photos, ouvrages et documents religieux d’autrefois et la seconde partant de Vatican II à aujourd’hui avec des éléments d’information et de réflexion sur l’Église actuelle.

2. la visite de l’église, le samedi et le dimanche, avec ses objets du culte et ses collections d’habits liturgiques, les dessins des enfants, la découverte de ses particularités avec un livret guide édité pour l’occasion, ainsi que la décoration pour la messe du dimanche.

3. la messe du dimanche qui a rassemblé une partie de la communauté de paroisses autour de ses prêtres, Gérard Schaeffer et Laurent Kambou, Jean-Robert Mariani, prêtre originaire de la paroisse, les diacres Michel Schweitzer et Jean-Paul Gonzalez. Elle fut animée par des membres de différentes paroisses de la communauté sous l’impulsion de l’équipe locale.

4. l’après-midi, le concert avec la participation de la Chorale des frontières d’Audun-le-Tiche, du Mas du Mineur de Hayange, du Pavillon Diane Domitys de Thionville, et de la Chorale Sainte-Cécile de Serémange-Erzange.

Discours, remise de fleurs et vin d’honneur ont rempli ces trois journées. Le public a manifesté son attachement à son église et a repris à son compte l’expression de la foi d’hier et les difficultés, chances et défis de celle d’aujourd’hui.

« Aujourd’hui comme hier, Jésus et son Évangile ne cessent de traverser nos murailles, d’ouvrir nos tombeaux et de susciter et de ressusciter l’humanité de Dieu« , Paul-Joseph Schmitt – évêque de Metz de 1958 à 1987.

L’équipe de coordination pastorale