Dernière journée de pèlerinage au sanctuaire du Blauberg pour l’abbé Robert Ledig

À l’occasion des fêtes de l’Assomption, les pèlerins et fidèles étaient venus nombreux au sanctuaire du Blauberg à Sarreguemines pour la « dernière » de celui qui a été leur pasteur, guide et accompagnateur pendant quatre années, l’abbé Robert Ledig, recteur du sanctuaire. Ce dernier a célébré l’office avec son fidèle confrère, l’abbé Jean-Marie Kauffmann.

À la fin de la messe, Jean-Claude Kaas président de l’Association Notre-Dame du Perpétuel Secours, qui gère le sanctuaire depuis le départs des pères Rédemptoristes en 2009, a pris la parole pour rendre un hommage appuyé à l’abbé Robert Ledig en le remerciant pour ces quatre années qui ont été des années très fastes pour le sanctuaire. Mais aussi à sa participation aux nombreuses réunions et aux assemblées générales de l’association.

« Par l’année supplémentaire que vous nous avez offerte, après votre premier mandat de trois ans, vous avez certainement contribué à consolider la pérennité du sanctuaire par vos témoignages auprès des instances diocésaines », devait dire le président avant d’annoncer la nomination d’un nouveau recteur en la personne de l’abbé Pierre Guérigen, le nouvel archiprêtre de Sarreguemines. Celui-ci sera installé au sanctuaire du Blauberg le dimanche 22 septembre à 10h.
Puis Jean-Claude Kaas souhaita longue vie à l’abbé Ledig en l’invitant à venir quand il le voudra pour célébrer avec ces fidèles qui viennent de toute la Moselle-Est.

Dans sa réponse et après avoir remercié tous les fidèles qui l’ont accompagné pendant ces quatre années, l’abbé Ledig remercia particulièrement l’organiste, la chorale, les lectrices et lecteurs mais aussi toutes les petites mains invisibles qui œuvrent sans relâche pour faire de ce sanctuaire ce qu’il est devenu au fil des ans.
Avant de conclure par ces mots : « Un grand merci à tous et continuez à vivre unis pour que ce sanctuaire soit toujours comme un phare pour notre région. Lorsque je suis arrivé il y a quatre ans, je vous avais donné comme consigne une citation du pape François : « Souvenez-vous du passé avec reconnaissance, vivez le présent avec passion et embrassez l’avenir avec espérance ».»

C’est ce que nous vous souhaitons, cher abbé Ledig. Votre message a été entendu, merci encore !